L'administrateur de l'autorité du canal de Panama Jorge Quijano lors d'une conférence de presse, le 2 janvier 2014.
L'administrateur de l'autorité du canal de Panama Jorge Quijano lors d'une conférence de presse, le 2 janvier 2014.
© Reuters
Article

En réponse à la concurrence, le canal de Panama va s’élargir

Le canal du Nicaragua, lorsqu'il sera entré en activité en 2020, pourrait retirer jusqu'à 30 % de son trafic maritime au canal de Panama, admettent les autorités panaméennes. Pour résister à la concurrence, elles comptent sur l’élargissement en cours du canal original.
By RFI -

L'administrateur de l'autorité du canal de Panama, Jorge Quijano, reconnait que la concurrence du canal du Nicaragua pourrait le priver de 30 % des passages. Mais, en l'état actuel des choses, il ne croit pas que le gigantesque projet de son voisin centre-américain puisse aboutir. « Même après avoir entendu lundi dernier qu’ils avaient, soi-disant, commencé à construire une route, je n’investirai jamais un kopek dans ce canal, même s’il était introduit en bourse, clame-t-il. Dans les conditions actuelles, je ne vois personne qui voudrait investir dans ce projet ».

Il est vrai que des voix se sont élevées contre la réalisation de ce nouveau canal. Construit et administré par une société de Hong-Kong, il sera long de 278 km, soit trois fois plus que le canal de Panama, alors que son coût est évalué à 50 milliards de dollars, soit cinq fois le PIB du Nicaragua.

Pour faire face à la concurrence que représente déjà le canal de Suez, le canal de Panama a entrepris depuis 2007 des travaux qui lui permettront d'accueillir des navires d'une capacité trois fois supérieure aux capacités actuelles à partir de 2016. Ces travaux ont coûté plus de 5 milliards de dollars, mais c'est le prix à payer pour conserver le trafic de 5 % du commerce mondial transitant à l’heure actuelle par cette voie d’eau, inaugurée en 1914.

Posted on 2015/12/21 - Modified on 2015/12/21

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias