#French in the news

Reconnaître

mots-actu_r.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Le président Loukatchenko est-il légitime en Biélorussie ? De plus en plus de personnes ou d’institutions le mettent en doute et de manière officielle. Ainsi on vient d’apprendre que Bruxelles et Washington ne le reconnaissent pas. Le verbe a un sens technique précis : si on ne le reconnait pas, c’est qu’on ne l’accepte pas comme président, on ne traitera pas avec lui comme avec un président. Ce qui reviendrait à le légitimer, à lui concéder une certaine réalité.

Et ce genre de problème concerne d’autres situations notamment l’existence d’un état : on pense bien sûr au problème israélo-palestinien : certains pays arabes, dans leurs documents officiels, ne mentionnent pas le nom de l’état d’Israël, mais parlent de Palestine occupée. Inversement, Israël ne reconnait pas la possibilité d’un état palestinien

Tout cela témoigne d’une évolution au long cours d’un mot qui n’est au départ qu’un composé du verbe connaître. Reconnaître c’est connaître à nouveau, c’est à dire se souvenir qu’on a déjà connu, identifier quelque chose ou quelqu’un par rapport au souvenir qu’on en a. J’ai reconnu la rue de mon enfance. J’ai reconnu mon agresseur dans la rue : « C’est lui ! Je le reconnais ! » « Aurore, tu ne reconnais pas ma voix ? » comme disait le Bossu déguisé…

Reconnaître a encore un autre sens qui le pose comme synonyme d’admettre : il a reconnu qu’il avait volé cette somme dans le tiroir de la vieille dame… il s’agit d’admettre l’existence d’une chose : on dit que l’accusé a reconnu les faits. C’est-à-dire qu’il a avoué qu’il en était l’auteur. Et enfin, reconnaître un enfant… ce n’est pas savoir qui il est, mais savoir et revendiquer qu’on en est le père. Et parfois on peut même reconnaître un enfant dont on n’est pas le père biologique. Mais on en serai le père pour l’état-civil.

En même temps, le verbe reconnaître peut signifier, bizarrement, explorer pour la première fois, découvrir, ce qui est presque l’inverse des significations qu’on vient d’évoquer. Nous allons reconnaître les environs… c’est à dire nous y aventurer pour voir à quoi ça ressemble. On parle d’une patrouille qui part en reconnaissance !

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias