#French in the news

Journal en français facile 29/06/2020 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

Radio France Internationale il est 20h en temps universel, 22h ici à Paris. 

Anne Cantener : Au sommaire ce soir : 
- La condamnation à 5 ans de prison (dont 2 ferme) de l’ancien premier ministre français François Fillon condamné par la justice pour détournement d’argent public et emploi fictif. Ses avocats vont faire appel de cette décision. 
- Emmanuel Macron en Allemagne avec Angela Merkel pour parler du plan de relance économique pour l’Union européenne. Le président français a profité de sa conférence de presse pour revenir sur les résultats des élections municipales d’hier en France dont les écologistes sont les grands vainqueurs. 
- Et puis la pandémie de Covid-19 qui progresse toujours dans le monde. On a passé aujourd’hui le cap symbolique des 500 000 morts. L’Organisation mondiale de la Santé prévient que la pandémie est loin d’être finie. 

------

AN : Deux ans de prison ferme pour François Fillon. L’ancien Premier ministre va aussi devoir payer 375 000 € d’amende et il est inéligible pour dix ans. C’est-à-dire qu’il ne peut pas être élu. La sanction est tombée ce lundi dans l’affaire des emplois fictifs de son épouse et de ses enfants comme assistants parlementaires. Pénélope Fillon est d’ailleurs condamnée elle aussi, trois ans de prison avec sursis, deux ans d’inéligibilité et la même amende que son mari. Et en plus, tous les deux ainsi que Marc Joulaud, le député suppléant de François Fillon, devront rembourser plus d’un million d’euros à l’Assemblée nationale. Compte-rendu d’audience de Laura Martel.

[Transcription manquante]

AN : On reste en France, où se déroulaient hier les élections municipales. Le scrutin a été un vrai succès pour les écologistes qui ont remporté plusieurs grandes villes. En déplacement à Berlin ce soir, le président français est revenu sur les résultats des élections d’hier. Emmanuel Macron a un peu relativisé l’ampleur de la victoire des Verts.

[Transcription manquante]

AN : Le président français le rappelait : quelques heures plus tôt, il a reçu les membres de la Convention citoyenne pour le climat. Des Français tirés au sort pour réfléchir aux moyens de préserver l’environnement. Ils ont présenté 150 propositions au président, et Emmanuel Macron a dit qu’il les présenterait toutes soit au gouvernement soit au Parlement. Toutes sauf trois : la limitation à 110 km sur les autoroutes, la suspension de l’accord de libre-échange avec le Canada et la taxe de 4 % sur les dividendes, c’est-à-dire la part qui est versée aux actionnaires d’une entreprise.

Et ce soir donc, le président était à Berlin. Il était reçu par la chancelière allemande pour parler, entre autres, du plan de relance économique qu’ils veulent pour l’Union européenne : 500 milliards € financé par des dettes communes à tous les pays de l’Union. L’Allemagne et la France espèrent pouvoir le faire adopter dès le mois de juillet, pour sortir l’Europe de la crise économique causée par le coronavirus.

Le coronavirus qui inquiète toujours l’OMS. L’Organisation mondiale de la Santé a rappelé tout à l’heure que la pandémie n’était pas terminée, au contraire elle s’accélère. Le virus continue de progresser aux États-Unis et le nombre de cas repart à la hausse dans certains pays, comme la République tchèque. Jusqu’à présent, le pays avait réussi à contenir l’épidémie. On a recensé moins de 12 000 cas en tout, mais depuis quelques jours, on en compte de plus en plus. Les autorités ne s’inquiètent pas pour autant, la levée des mesures sanitaires va se poursuivre, mais pas partout. À Prague, Alexis Rosensweig.

[Transcription manquante]

AN : Le nombre de cas repart aussi la hausse en Chine, où l’OMS va envoyer une équipe la semaine prochaine. L’objectif, c’est de trouver l’origine de l’épidémie, en espérant que cela permette de mieux lutter contre.

Le président du Kosovo annoncé qu’il démissionnera s’il est inculpé pour crimes contre l’humanité. La semaine dernière, Hashim Thaçi a été mis en cause par un tribunal international pour des crimes commis quand il dirigeait la rébellion indépendantiste contre la Serbie à la fin des années 90.

Sa mort avait choqué le monde entier. Un peu plus d’un mois après le décès de George Floyd lors de son arrestation aux États-Unis, les policiers impliqués se présentent devant la justice aujourd’hui. Ils sont quatre. Le premier à comparaître sera Dereck Chauvin, le policier blanc qui a asphyxié George Floyd en maintenant son genou sur son cou pendant presque dix minutes. Il risque jusqu’à 40 ans de prison.

Le Japon n’a pas réussi à faire une place plus importante aux femmes dans la fonction publique. L’objectif du gouvernement était qu’elles occupent 30 % des postes à responsabilité cette année. Le gouvernement se prépare à reporter son projet de dix années supplémentaires. Frédéric Charles.

[Transcription manquante]

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias