#French in the news

Journal en français facile 16/11/2019 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

Aurélien Devernoix : Bonsoir à toutes et à tous, il est 21h à Paris, 22h à Damas, l’heure de votre Journal en français facile. Et à mes côtés ce soir pour présenter cette édition Sylvie Berruet. Bonsoir Sylvie !

Sylvie Berruet : Bonsoir Aurélien.

AD : Le nord de la Syrie de nouveau endeuillé par un attentat meurtrier. 19 personnes ont été tuées par l’explosion d’une voiture piégée à Al Bab.

SB : Le Sri Lanka choisissait aujourd’hui son nouveau président. Un scrutin marqué par des violences contre des électeurs.

AD : L’eau reflue à Venise, mais ce ne pourrait être qu’une brève accalmie. Une nouvelle marée haute est prévue demain et les habitants craignent d’être encore inondés.

------

SB : 19 morts et 33 blessés c’est donc le très lourd bilan d’un attentat commis dans le nord de la Syrie ce samedi.

AD : Il a eu lieu dans la ville d’Al Bab, actuellement sous le contrôle de l’armée turque. Pas de revendication pour le moment et dans cette région où les groupes armés et les tensions sont multiples, il sera difficile d’identifier les auteurs de cette attaque Oriane Verdier.

Une voiture piégée a explosé dans un lieu de rassemblement de bus et de taxi à Al Bab. Cette ville est très proche de la frontière turque elle est d’ailleurs contrôlée par l’armée d’Ankara. La Turquie a rapidement accusé son principal ennemi dans la zone : la milice kurde syrienne YPG. Elle la considère comme une organisation terroriste et mène actuellement une offensive pour l’éliminer plus à l’est du pays. Mais en réalité Al Bab se trouve au cœur des tumultes de la Syrie. À l’est il y a donc cette zone aujourd’hui défendue par le régime de Bashar al Assad et les forces kurdes face à groupes armés pro turcs. À l’ouest d’Al Bab, la grande ville d’Alep contrôlée par le régime, et plus à l’ouest encore la région d’Idlib dernier bastion de la rébellion et de groupes djihadistes dont le plus influent : Hayat Tharir al Cham ancienne branche d’Al Qaïda. Al Bab est aussi l’ancien fief de l’organisation État islamique chassé par l’armée turque il y a deux ans. Aujourd’hui l’EI est retourné à un statut d’organisation clandestine qui mène des attentats meurtriers dans la région.

SB : En Iran, une personne est morte lors d’une manifestation de protestation contre l’augmentation de 50 % du prix de l’essence.

AD : Le décès a été enregistré dans la ville de Sirjan où des heurts ont opposé manifestants et forces de l’ordre. Par ailleurs en Irak le mouvement de contestation du gouvernement a repris son sit-in sur un pont de Bagdad. Une grève générale est prévue demain dimanche dans le pays.

SB : Le Sri Lanka votait aujourd’hui, à l’occasion de l’élection présidentielle.

AD : Un scrutin sous tension, avec le possible retour au pouvoir des Rajpaksé, une famille de dirigeants politiques qui a déjà dirigé le pays pendant une décennie, régnant d’une main de fer. Et signe de cette tension, cette attaque contre un convoi de bus transportant des électeurs musulmans. Aucune victime grave n’est toutefois à déplorer. Correspondance régionale de Sébastien Farcis.

Les assaillants ont barré cette route du nord-ouest de l’île, avec des pneus enflammés et des barrières improvisées. Ceci afin de ralentir ce convoi, composé de plusieurs bus affrétés pour transporter des électeurs musulmans. Ils ont ensuite caillassé et tiré des balles dans les vitres d’au moins deux des véhicules, avant de s’enfuir. Aucune personne n’a été gravement blessée et les électeurs ont pu se rendre au bureau de vote. On ne sait pas encore qui est derrière cette attaque, mais les regards se tournent vers le camp de Gotabhaya Rajapakse, candidat favori de cette présidentielle - ses partisans ont déjà cherché à intimider les électeurs musulmans et tamouls, qui pourraient voter pour son opposant. À la fin de la guerre civile contre les Tigres Tamouls, quand son frère Mahinda Rajapakse était président, beaucoup de tamouls, suspectés d’aider la rébellion, ont été arrêtés de manière arbitraire par l’armée. Beaucoup ont donc peur du retour de ce clan réputé pour sa politique autoritaire. Et les musulmans, eux, craignent que les Rajapakse soutiennent les extrémistes bouddhistes qui saccagent régulièrement des commerces musulmans depuis un an.

AD : Les bureaux de vote ont fermé dans l’après-midi, les résultats sont attendus demain ou lundi.

SB : À Prague près de 250 000 personnes ont défilé ce samedi, pour manifester leur hostilité au gouvernement.

AD : Les protestataires demandent le départ du 1er ministre tchèque Andrej Babis, soupçonné de corruption. La manifestation s’est tenue au moment où le pays s’apprête à célébrer le 30e anniversaire de la Révolution de Velours qui avait signé la chute du régime communiste tchécoslovaque.

SB : La chute du gouvernement c’est aussi ce qu’aimeraient les Gilets Jaunes en France. Au moins 28 000 d’entre eux ont défilé dans les rues du pays en ce week-end anniversaire du mouvement.

AD : Des cortèges émaillés d’incidents entre manifestants et forces de l’ordre, en particulier à Paris où 129 ont été interpellées. Les incidents ont eu lieu notamment Place d’Italie d’où devait partir un des défilés les plus importants. La manifestation a finalement été interdite par les autorités. La France où 145 000 foyers étaient toujours privés d’électricité en début d’après-midi après les importantes chutes de neige cette semaine dans la région Rhône Alpes. Des lignes de chemin de fer restaient également perturbées et ne devraient pouvoir reprendre leur activité qu’en début de semaine prochaine.

SB : Nous partons à présent à Venise toujours inondée, malgré un léger reflux des eaux.

AD : Et il faudra leur retrait total pour évaluer précisément les dégâts que le maire de la ville estime déjà à un milliard d’Euros. Mais le pire est peut-être encore à venir : une nouvelle marée exceptionnelle est annoncée pour demain midi. Le reportage de notre envoyée spéciale Anne Treca dans un magasin de bijoux vénitiens, près de la Basilique Saint Marc.

En face du palais des Doges, Madame Rossi vend les colliers de perles de verre que sa famille fabrique depuis 4 générations. Le minuscule magasin est en face de la lagune, en première ligne quand l’eau monte. Elle ne s’attendait pas à pareil désastre.. Cette semaine l’eau lui est montée jusqu’à la poitrine. Aujourd’hui avec son fils elle nettoie. Rince. Essaie de sauver la marchandise qui peut l’être. En cinq minutes notre travail de tant d’années a été balayé par l’eau ! Moi, disons que j’ai de la chance. Parce que c’est moi qui fais toutes ces choses, je produis moi-même. Je n’ai qu’à les reprendre, tous ces bijoux les remonter moi-même. Mais je pense aux énormes dommages dans cette pauvre ville submergée, et aux familles qui n’ont plus de maison. Et demain ce sera pire !!! On parle de 1,60. C’est reparti pour un tour ! En attendant, je nettoie, là où je sais que l’eau ne montera pas. J’ai perdu des colliers, j’ai perdu mon travail, j’ai tout perdu, mais il faut bien que je fasse quelque chose. Je dois me remonter les manches et aller de l’avant. À 30 mètres de là place Saint Marc, les magasins et les grands cafés sont fermés. Mais les touristes photographient les flaques d’eau. Tout sourire ils font des selfies. Venise est toujours belle, même quand elle est meurtrie. Anne Tréca à Venise RFI.

SB : Notre page sport Aurélien : avec du tennis pour commencer.

AD : Le Grec Stefanos Tsitsipas s’est qualifié pour la finale des Masters de Londres. Il a créé la sensation, la surprise, en battant le Suisse Roger Federer en deux sets 6-3 6-4. Il affrontera en finale le vainqueur du match qui opposera dans quelques minutes l’Autrichien Dominic Thiem à l’Allemand et tenant du titre Alexander Zverev. Du football également au programme ce soir avec l’avant dernière journée de qualifications à l’Euro 2020. L’Allemagne et les Pays-Bas peuvent se qualifier ce soir.

SB : C’est l’heure maintenant de notre mot de la semaine.

AD : Oui Sylvie, Yvan Amar revient sur un terme qui a beaucoup été employé lors de l’audition devant le Congrès de l’ancienne ambassadrice américaine en Ukraine. 

[Transcription manquante]

C’est ainsi que se termine ce Journal en français facile.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias