mots-actu_e.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Le prix du litre d'essence à la pompe va-t-il en France se stabiliser, monter, redescendre ? Question qu'on se pose beaucoup et que pose beaucoup de médias français en parlant, justement, du prix de l'essence à la pompe. Une expression extrêmement quotidienne, légèrement médiatique, c'est vrai, et qui d'ailleurs techniquement n'est pas absolument exacte parce que qu'appelle-t-on une pompe à essence ? Est-ce qu'on pompe encore vraiment ? On pompait jadis, on ne pompe plus aujourd'hui.  

Alors à la place de pompe à essence, on utilise assez souvent l'expression station-service, qui est emprunté à l'anglais. Est-ce que c'est un anglicisme ? Oui et non, le mot, c'est vrai, a été calqué sur une expression américaine. Mais il faut bien avouer qu'on en a inversé les termes pour qu'elles sonnent davantage français. On parle de stations-service, on ne parle pas de service-stations. Et est-ce qu'on parle d’essencerie ? Eh bien, pas en France. Le mot n'est absolument pas en usage, mais c'est une expression que l'on peut entendre en Afrique, notamment en Afrique de l'Ouest, et en particulier au Sénégal. Elle s'est répandue depuis le Sénégal dans d'autres pays africains. Elle reste quand même très liée aux Français d'Afrique, alors qu'elle a eu les honneurs d'ailleurs des plus prestigieuses institutions françaises. On dit que c'est le premier mot français d’Afrique à être entré dans le dictionnaire de l'Académie française.  

Le mot, est-ce qu'il est étrange ? Il est parfaitement formé à partir d'essence : essence, essencerie. Et essence, c'est bien le mot le plus courant en France pour désigner ce qui fait tourner les moteurs. Même si, techniquement, on peut préciser : jadis, on avait l'ordinaire ou le super. Cela n'existe plus. Maintenant, on a le sans plomb et parfois on peut préciser l'indice d’octane 95 ou 98. À moins qu'on ne prenne du gazole, qu'on appelle souvent d'ailleurs du gasoil. Gazole, G-A-Z-O-L-E, gasoil avec une orthographe plus anglicisante, disons, G-A-S-O-I-L, ça vient de gas-oil.  

Mais dans la langue quotidienne, le mot essence revient très fréquemment. On dit qu'il faut remettre de l'essence, qu'il faut éviter la panne d'essence, et en Afrique où l'on parle pourtant d'essencerie. On utilise plus rarement ce mot d'essence car on parle très logiquement de carburant. Alors d'où vient-il ce mot essence ? Il a des significations nombreuses, mais il désigne en particulier l'état du pétrole une fois qu'il est raffiné, c'est-à-dire qu'il est propre à faire fonctionner les moteurs à explosion dont sont équipés les voitures et les camions, et comme on dit très souvent en Afrique, les véhicules. 

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo Ministère de la culture 2022

 

 

 

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

 

 

 

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias