音频

Sur la route migratoire la plus meurtrière du monde

Les dix personnes montent à bord de l’Ocean Viking alors que le dernier homme est, lui, récupéré par les garde-côtes libyens.
Les dix personnes montent à bord de l’Ocean Viking alors que le dernier homme est, lui, récupéré par les garde-côtes libyens.
Guilhem Delteil / RFI
Le 10 mars 2021, l’Ocean Viking quittait le port de Marseille pour sa 11e mission. Ce bateau de l’ONG SOS Méditerranée porte secours aux embarcations en détresse alors qu’elles tentent une traversée clandestine de Libye vers l’Europe. En 2020, au moins 1 277 personnes, soit plus de trois par jour, sont mortes ou portées disparues en mer Méditerranée. Selon l’Organisation internationale pour les migrations, c’est sur cette route, et spécifiquement en Méditerranée centrale, que le plus de migrants sont morts ou ont disparu en tentant d’atteindre un nouveau pays.

19'30'' - Première diffusion le 12/04/2021

« Une tragédie honteuse », selon la Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe qui en impute la responsabilité aux États européens qui ont retiré leurs bateaux de la zone et entravé, dit-elle, l’action des ONG de recherche et de secours. Actuellement, quatre organisations tentent de maintenir des opérations en Méditerranée centrale. RFI a pu accompagner SOS Méditerranée sur cette dernière mission.

发布时间 13/04/2021 - 更改时间 13/04/2021 - 按作者Guilhem Delteil

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias