Photo prise sur le site de Courtedoux (Jura suisse). Empreintes de sauropodes (herbivores)
Photo prise sur le site de Courtedoux (Jura suisse). Empreintes de sauropodes (herbivores).
Dominique Raizon/ RFI
文章

Sous la terre végétale, encore des pas des dinosaures !

Les traces du plateau de Plagne, correspondant à des animaux de 25 mètres de long pesant 30 ou 40 tonnes, ont été récemment mises à jour suite au passage d'engins d'exploitation forestière qui ont décapé le sol et mis au jour la dalle calcaire qui se trouvait dessous. Les fouilles à venir « pourraient révéler que le site de Plagne est l'un des plus vastes connus au monde », estime le CNRS.
根据 RFI -

Découvertes en avril dernier sur le site de Plagne par Marie-Hélène Marcaud et Patrice Landry, deux naturalistes amateurs, les traces de pas de dinosaures « sont de très grande taille, pouvant atteindre 1,20 à 1,50 m de diamètre total », selon un communiqué du Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

« A notre connaissance, on ne trouve pas de traces de cette taille ailleurs », a déclaré Pierre Hantzpergue, du laboratoire Paléoenvironnements et Paléobiosphères de l'université de Lyon 1, qui a expertisé le site avec son collègue Jean-Michel Mazin du CNRS.

Ces couches de sédiments ont par la suite été érodées, et les traces des mastodontes de Plagne, des sauropodes quadrupèdes probablement semblables au diplodocus, ont été retrouvées sous une couche d'une vingtaine de centimètres de terre végétale. Le site ne recèle « pas d'ossements et on en trouvera pas parce que ces empreintes de pas se conservent dans des environnements qui ne permettent pas la conservation des squelettes. Pour qu'il y ait préservation d'un squelette, il faut que ce soit dans l'eau rapidement recouverte par des sédiments », précise Pierre Hantzpergue.

La plus grande piste connue à ce jour fait 147 mètres

Comme sur trois autres sites dans le Jura (dont un en Suisse) et sur les dizaines de sites de traces de dinosaures à travers le monde, notamment en Espagne, au Portugal et sur le continent américain « il s'agit toujours de formations jurassiques plus tard recouvertes par la mer qui a empilé des dizaines et des centaines de mètres de sédiments et a ainsi protégé ces couches pendant des millions d'années », explique M. Hantzpergue.

Il ne s'agit pas toutefois du plus grand des dinosaures, qui serait Amphicoelias fragillimus, d'une longueur comprise entre 40 et 60 mètres pour un poids pouvant atteindre 120 tonnes, d'après un fragment de vertèbre qui a été retrouvé. Les empreintes ont été conservées dans une couche calcaire vieille de 150 millions d'années.

Les scientifiques veulent maintenant découvrir où mènent les traces des pas des sauropodes et sont déjà persuadés qu'ils vont découvrir un chemin de dinosaures plus long que la plus grande piste connue qui fait 147 mètres au Portugal, près de Fatima.

发布时间 19/10/2015 - 更改时间 28/10/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias