La grippe aviaire est de retour en Chine
文章

La grippe aviaire est de retour en Chine

La grippe aviaire est réapparue en Chine, mais cette fois sous une nouvelle forme. Deux habitants de Shanghai, la capitale économique du pays, sont morts en février 2013 d’une souche qui n’avait jusqu’ici jamais été transmise à l’homme. Cette découverte réveille les craintes d’une pandémie mondiale.
根据 RFI -

Avec notre correspondante à Shangai, Delphine Sureau

Le H5N1 n’est plus la seule forme de grippe aviaire transmissible à l’homme. Il y a désormais le H7N9, une nouvelle souche contre laquelle il n’existe encore aucun vaccin.

D’après la Commission chinoise de la santé, les décès recensés à Shanghai sont les premiers du genre. Les deux hommes, un retraité de 87 ans  et un boucher de 27 ans, sont tombés malades fin février. Ils sont morts au début du mois de mars, victimes d’abord d’une fièvre et d’une toux, qui ont ensuite dégénéré en pneumonie.

Un troisième malade, une femme de 35 ans, est en ce moment soignée dans la province d’Anhui, à 400 km de Shanghai. Son état est jugé critique. Elle travaillait au contact de poulets.

La Chine, premier producteur mondial de volailles, est un pays à risque pour la grippe aviaire. C’est d’ailleurs à Hong-Kong que le désormais traditionnel H5N1 avait fait ses premières victimes humaines en 1997. Des millions de volatiles avaient été abattus.

发布时间 19/10/2015 - 更改时间 28/10/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias