Coronavirus, antibiotiques: l'inquiétante alerte lancée par la directrice de l'OMS
Selon la dirigeante de l'OMS, les antibiotiques seraient de moins en moins efficaces.
Getty
文章

Coronavirus, antibiotiques: l'inquiétante alerte lancée par la directrice de l'OMS

L'Assemblée mondiale de la santé (AMS) à laquelle participent quelque 3000 délégués de 194 États a donné l'occasion à la directrice de l'OMS de dresser deux constats : il est impossible de prévoir l’évolution de l'épidémie de coronavirus et les antibiotiques protègent de moins en moins les humains.
根据 RFI -

Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

On peut craindre un retour à une situation qui avait cours avant les antibiotiques. Margaret Chan, directrice générale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a mis en garde l'assistance devant la résistance anti microbienne qui se renforce de jour en jour.

Retour en arrière

Ouvrant l’assemblée annuelle de son institution, la patronne de l’OMS a affirmé que de nombreuses infections communes allaient à nouveau tuer.

Cette résistance rend souvent les traitements actuels « inutiles et sans effet », a-t-elle constaté.

Le monde ne peut accepter un tel retour en arrière, a martelé Mme Chan. Une réponse doit être trouvée « sans retard », a-t-elle souligné, en lançant un appel implicite aux laboratoires pour qu’ils développent de nouvelles recherches.

Evoquant les coronavirus, la directrice de l’OMS a noté qu’il était impossible à ce stade de prévoir quelle serait l‘évolution de l’épidémie. Les virus de la grippe sont en « mutation constante » et se réinventent « régulièrement », a-t-elle conclu.

发布时间 03/02/2016 - 更改时间 03/02/2016

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias