Nelson Mandela le 25 février 1990, quelques jours après sa libération.
Nelson Mandela le 25 février 1990, quelques jours après sa libération.
Trevor Samson/AFP
文章

Un étudiant américain porte plainte contre la CIA pour l’arrestation de Mandela en 1962

Un étudiant américain a porté plainte contre la CIA, l’agence américaine de renseignement, pour son rôle prétendu dans l’arrestation de Nelson Mandela. L’ancien président sud-africain, décédé en décembre 2013, avait été arrêté en 1962 et incarcéré pendant 27 ans. Le plaignant, Ryan Shapiro, un étudiant explique vouloir faire la lumière sur le rôle des États-Unis à l’époque.
根据 RFI -

L’étudiant en doctorat d’histoire s’appuie sur la loi pour la liberté d'information, la Freedom of Information Act, qui oblige les agences fédérales américaines à transmettre leurs documents à quiconque en fait la demande, sauf pour raisons de sécurité nationale et de secret-défense. L’étudiant thésard explique vouloir éclaircir le rôle du gouvernement américain dans l’arrestation de Nelson Mandela.

Il a réclamé des documents à la CIA qui les lui a refusés. Aussi a-t-il déposé plainte auprès d’un tribunal fédéral de Washington pour que celui-ci oblige l’agence à rendre ces documents publics.

Mandela listé comme terroriste jusqu’en 2008

L’accusation contre la CIA n’est pas nouvelle. L’agence a régulièrement été accusée de transmettre des informations sur le mouvement anti-apartheid au régime sud-africain. L’ANC était perçu comme un mouvement marxiste. Et au début des années 60, le mouvement avait été interdit et classé comme groupe terroriste par le gouvernement sud-africain et américain.

Les États-Unis iront même jusqu'à dresser des listes des membres de l’ANC et leur interdire l’entrée du pays. Mandela - désigné comme un terroriste marxiste par Washington - restera d’ailleurs inscrit sur cette liste jusqu'en 2008.

发布时间 21/09/2015 - 更改时间 08/12/2017

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias