音频

Les migrants, la traite et l'esclavage moderne

Une mobilisation pour les migrants en Libye a pris place devant l'ambassade libyenne à Cotonou.
Une mobilisation pour les migrants en Libye a pris place devant l'ambassade libyenne à Cotonou.
Delphine Bousquet / RFI
Que faire pour que la communauté internationale commence à agir pour que les victimes de la traite et de l’esclavage moderne soient protégées et libérés ? Que faire pour que les coupables soient poursuivis par la justice ? Ces questions nous concernent tous et le temps presse. Dans cette émission, les reportages et les témoignages de migrants et autres victimes de l’esclavage moderne.

46'00" - Première diffusion le 07/12/2017

Invité :
- Mathieu Luciano
, chef de l’Unité d’assistance aux migrants vulnérables, spécialiste des questions d’esclavage moderne à l’Organisation internationale des migrations (OIM).

Et des témoignages recueillis par Emmanuelle Bastide et Charlie Dupiot :
- Une jeune Camerounaise, détenue en Libye comme esclave sexuelle, a accepté d’utiliser son téléphone caché, pour crier au monde son désespoir.
- Mohamed, Soudanais, détenus plusieurs mois en Libye a assisté à des ventes d’esclaves dans la région de Tripoli.
- Un rappeur sénégalais, Big Makhouf Djola, vendu par des passeurs subsahariens pour obtenir ensuite une rançon, est revenu de Libye la tête haute, pour dire la vérité à ses petits frères, candidats au départ.
- Une activiste de la société civile au Sénégal, Mame Diarra, réclame des poursuites judiciaires pour les intermédiaires et passeurs.
- En France, Joye et Peace, prostituées nigérianes victimes de traite, privées de leur passeport.

Merci à l'association les Amis du bus des femmes qui nous ont aidé à réaliser certains des reportages diffusés dans cette émission. Pour leur faire un don et les aider, suivez le lien.

发布时间 18/04/2018 - 更改时间 04/09/2019 - 按作者Emmanuelle Bastide

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias