音频

Le Pool au Congo-Brazzaville: un cessez-le feu et maintenant ?

Des déplacés à Yamba. Pour gagner le minimum, les plus vaillants n’ont d’autre choix que de parcourir 8 à 10 km chaque jour pour offrir leurs services aux paysans locaux en échange d’un maigre dédommagement. D’autres espèrent une aide qui ne vient pas.
Des déplacés à Yamba. Pour gagner le minimum, les plus vaillants n’ont d’autre choix que de parcourir 8 à 10 km chaque jour pour offrir leurs services aux paysans locaux en échange d’un maigre dédommagement. D’autres espèrent une aide qui ne vient pas.
Florence Morice /RFI
Le 23 décembre 2017, il y a un peu plus de six mois, les autorités annonçaient la signature d’un cessez-le-feu avec la rébellion menée par le pasteur Ntumi. La fin d’une guerre de plus d’un an et demi, aux origines encore floues. Une guerre née au lendemain de la présidentielle de 2016. Pendant ce conflit, plusieurs districts du département du Pool ont vécu littéralement coupés du monde. Inaccessibles aux marchandises, aux humanitaires, et plus encore aux journalistes. Fin juin 2018, RFI a pu se rendre dans ces zones où les déplacés commencent à rentrer. Ils découvrent des villages rasés, pillés, brûlés, des champs abandonnés. Quel avenir pour ces populations ? Et pour les ex-combattants qui attendent désormais le désarmement ? Le Pool au Congo-Brazzaville, un cessez-le-feu, et maintenant ?

19'30" - Première diffusion le 12/07/2018

发布时间 13/02/2019 - 更改时间 21/02/2019 - 按作者Florence Morice

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias