音频

Le Cameroun sous mandat: protonationalisme et idée nationale

Des villageois marchant dans les jungles de Douala au Cameroun en 1955.
Des villageois marchant dans les jungles de Douala au Cameroun en 1955.
Authenticated News/Archive Photos/Getty Images
Pays à part en Afrique, le Cameroun l’est assurément. Il n’a jamais été une « colonie » : les Allemands en ont fait un « protectorat » (1884-1920) ; puis, il est devenu un « mandat » (1920-1945) de la Société des Nations (S.D.N.). Ces statuts permettent de lire autrement son histoire. D’une part, il existe un désir de « modernité » et une stratégie de modernisation, incarnée par les Douala, bien avant la colonisation. D’autre part, l’idée nationale se forme très tôt, bien sûr en résistance à la colonisation, mais aussi dans le prolongement du désir de « modernité ». 

Avec Philippe Nken Ndjeng, professeur d’histoire, auteur de L’idée nationale dans le Cameroun francophone, 1920-1960 (Editions L’Harmattan).

Première diffusion le 03/03/2012

发布时间 23/10/2015 - 更改时间 29/10/2015 - 按作者Elikia M'Bokolo

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias