Des membres de l'Église entrent dans le campus de l'Université polytechnique de Hong Kong, près d'un drapeau américain hissé parmi les barricades, lee 21 novembre 2019.
Des membres de l'Église entrent dans le campus de l'Université polytechnique de Hong Kong, près d'un drapeau américain hissé parmi les barricades, lee 21 novembre 2019.
Ye Aung THU / AFP
文章

La Chine «ripostera» à la loi américaine en soutien aux manifestants à Hong Kong

L’adoption le 20 novembre 2019 par le Congrès américain d’une résolution de soutien aux manifestants pro démocratie, les « droits humains et la démocratie » à Hong Kong n’a pas manqué de provoquer le courroux de Pékin. Alors que Washington négocie toujours un accord sur le conflit commercial, la Chine a promis d’y « riposter ».
根据 RFI -

Comme attendu, le vote à majorité écrasante du Congrès portant sur « les droits de l'Homme et la démocratie à Hong Kong » mercredi 20 novembre, et qui doit encore être signé par le président américain Donald Trump, a provoqué une levée de boucliers de la part de Pékin, qui dénonce une ingérence dans ses propres affaires internes. Le texte menace de suspendre le statut économique spécial accordé par Washington au territoire semi-autonome chinois.

Wang Yi, le conseiller d’État a prévenu que la Chine ne laissera personne « endommager la prospérité et la stabilité » de sa région administrative spéciale, rapporte notre correspondant à Pékin, Zhifan Liu. Dans un communiqué, Wang Yi a dénoncé un « projet de loi [qui] émet un très mauvais signal en direction des criminels se livrant à la violence » et qui « vise à semer le chaos, voire même à détruire Hong Kong ».

Dès mardi, le ministère des Affaires étrangères avait pointé du doigt un vote qui a pour seul objectif de soutenir les extrémistes et les éléments antichinois qui tentent de semer le chaos à Hong Kong. « La Chine va prendre des mesures énergiques et va riposter avec détermination », a ainsi assuré Geng Shuang, un porte-parole de ce ministère.

Depuis maintenant six mois et le début des manifestations qui secouent l’ancienne colonie britannique, la diplomatie chinoise s’efforce de contester toute critique venant de l’étranger et dénonce l’influence de l’occident sur le mouvement prodémocratie.

L’adoption de ce texte par le Congrès américain intervient également en pleine période de négociations entre Pékin et Washington, visant à mettre fin à plus d’un an de conflit commercial. Mercredi soir, le vice-Premier ministre chinois et chef de file des négociations Liu He a toutefois fait part de son « optimisme prudent » quant à une issue positive sur la « phase 1 » d’un accord. Celui-ci est fortement attendu, pouvant relancer une économie chinoise qui toussote en 2019.

发布时间 28/05/2020 - 更改时间 28/05/2020

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias