Le président David Dacko (G) prononce un discours devant le lieutenant Jean-Bedel Bokassa (C) à Bangui, en juillet 1960, année de l'indépendance de la République centrafricaine.
Le président David Dacko (G) prononce un discours devant le lieutenant Jean-Bedel Bokassa (C) à Bangui en juillet 1960, année de l'indépendance de la République centrafricaine.
AFP

Indépendances africaines : la République centrafricaine

La République centrafricaine, couramment appelée Centrafrique, est un état de d’Afrique centrale, sans débouché maritime, peuplé de seulement 4 500 000 habitants pour 623 000 kilomètres carrés. Son sous-sol riche en or, en uranium, en diamants et en pétrole, est aussi extrêmement convoité. Durant cinquante ans, de 1910 à 1960, la République centrafricaine a été une colonie française sous le nom d’Oubangui-Chari. L’administration coloniale s’y est montrée particulièrement brutale, déclenchant des révoltes de grande ampleur. L’indépendance du pays, le 13 août 1960, s’est faite dans le deuil de son père fondateur, Barthélémy Boganda. Soixante ans plus tard, après la dictature sanglante de Jean-Bedel Bokassa et trois guerres civiles, le pays n’a toujours pas trouvé la paix. 80 % de son territoire est aujourd’hui sous le contrôle de groupes armés.

发布时间 11/08/2020 - 更改时间 10/09/2020

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias