Une gigantesque centrale solaire inaugurée à Abu Dhabi
La centrale solaire «Shams 1» devrait pouvoir alimenter en électricité 20 000 foyers.
Reuters
文章

Une gigantesque centrale solaire inaugurée à Abu Dhabi

Une des plus grandes centrales solaires à énergie concentrée du monde a été inaugurée à Abu Dhabi. Construite en plein désert, la centrale est le fruit d’un partenariat entre l’émirien Masdar, le français Total et l’espagnol Abengoa.
根据 RFI -

Avec notre correspondante à Abu Dhabi, Nathalie Gillet

Des miroirs à perte de vue au milieu des dunes. Apres deux ans de travaux, Shams 1 est enfin prête. Les 100 mégawatts que produit cette gigantesque centrale solaire peuvent alimenter l’équivalent de 20 000 appartements grâce à une technologie simple : l’énergie solaire concentrée.

Le procédé employé est le suivant : 250 000 miroirs concentrent les rayons du soleil sur des tubes qui contiennent une huile, dont la chaleur fait bouillir de l’eau pour produire de la vapeur et mettre en action les turbines qui génèrent l’électricité.

La taille du projet est impressionnante, tout comme son coût : 600 millions de dollars. D'autant plus qu'il reste encore des défis à relever, comme la consommation d’eau générée par le fonctionnement de la centrale. Exposés aux vents de sable et à l’humidité, les miroirs doivent être nettoyés deux fois par semaine, ce qui équivaut à 27 millions de litres d’eau par an dans un pays où la denrée est rare.

Shams 1 sera suivi par une autre centrale de 100 mégawatts, Noor 1, photovoltaïque cette fois. Moins cher depuis que les chinois produisent des panneaux solaires et plus rapide à construire, le photovoltaïque séduit désormais les industriels. Il n’y aura donc peut-être pas de Shams 2. Néanmoins, il faudrait construire une quinzaine de projets de la taille de Shams aux Emirats pour atteindre l’objectif de 7% d’énergies renouvelables d’ici 2020.

发布时间 09/11/2015 - 更改时间 09/11/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias