Image satellite, obtenue de la NOAA/RAMMB, montrant la tempête tropicale Dorian à l’approche des Bahamas et de la Floride à 12h00 UTC le 1er septembre 2019.
Image satellite montrant la tempête tropicale Dorian à l’approche des Bahamas et de la Floride à 12h00 UTC le 1er septembre 2019.
AFP PHOTO / NOAA/RAMMB/HANDOUT
文章

Dorian, l'ouragan le plus fort jamais enregistré dans le nord-ouest des Bahamas

L’ouragan, qui a atteint la catégorie 5, a frappé les Bahamas le 1er septembre, mais pourrait épargner les côtes américaines.
根据 RFI -

L'ouragan Dorian s'est encore renforcé ce dimanche 1er septembre pour passer en catégorie 5 selon le Centre national des ouragans américain (NHC) qui met en garde contre une tempête « catastrophique » sur le point de frapper les îles Abacos, aux Bahamas.

Selon le Centre national des ouragans américain (NHC), Dorian pourrait toucher le nord-ouest des Bahamas dans la journée, avec des vents pouvant atteindre les 280 km/h. Il devrait ensuite « se rapprocher de la côte est de la Floride lundi soir et mardi », mais il est difficile de prévoir avec quelle intensité il va frapper le Sunshine State après qu'il a changé de trajectoire.

Selon le NHC (en anglais), l'ouragan devait frapper dimanche les îles de Grand Bahama et Abaco, dans le nord-ouest des Bahamas. Le Premier ministre, Hubert Minnis, a lancé un appel à la mobilisation. « Ceux qui ne veulent pas évacuer se mettent en grand danger. Je vous en conjure: n'essayez pas de braver l'ouragan ».

Prudence en Floride

D’après les dernières prévisions, l’ouragan a légèrement changé sa trajectoire. Il ne devrait pas frapper de plein fouet la Floride, même s’il risque d’y provoquer des inondations et d’importants dégâts dus aux vents puissants. Les autorités passe,t en boucle des messages de sécurité sur les télévisions et réseaux sociaux : « Restez à l’abri, faites des réserves de nourriture et d’eau, soyez prudents »

Mais outre la Floride, la Géorgie, la Caroline du Nord et la Caroline du Sud pourraient également être touchées, rappelle notre correspondante à New York, Loubna Anaki. Les autorités de ces différents États appellent à « la vigilance » et à se préparer « à tous les scénarios » en raison du caractère imprévisible de la tempête.

Pas d'évacuation massive

Sur place, l’état d’urgence a été décrété. Les habitants se préparent dans le calme, il n’y pas de scènes de panique. Les habitants de ces États du sud ont l’habitude des ouragans. Mais cette situation coïncide avec un weekend prolongé. Des centaines de personnes ont dû annuler leurs voyages. Les événements sportifs du weekend ont été annulés ou délocalisés.

Pour le moment, les autorités n’ont pas ordonné d’évacuation massive. Tout dépendra de l’évolution de Dorian dans les prochaines heures. Donald Trump dit suivre la situation de près et parle d’une tempête d’une « extrême violence ».

À lire aussi: Changement climatique: une note salée pour l'économie américaine

发布时间 02/09/2019 - 更改时间 04/09/2019

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias