Sur les 22 dernières années (de 1996 à 2018), on a dénombré les 20 années les plus chaudes jamais enregistrées.
Sur les 22 dernières années (de 1996 à 2018), on a dénombré les 20 années les plus chaudes jamais enregistrées.
Mike Hutchings / Reuters
文章

De 2015 à 2018: quatre années les plus chaudes

Selon l'Organisation météorologique mondiale, une agence spécialisée de l'ONU, la période entre 2015 et 2018 a été la plus chaude jamais enregistrée.
根据 RFI -

En 2018, la température du globe a dépassé d'environ un degré celle de l'époque préindustrielle (1850-1900). En effet, l'Organisation météorologique mondiale (OMM) prend pour référence l'année 1850, date à laquelle les relevés systématiques de température ont commencé.

L'année 2018 s'inscrit dans une tendance qui inquiète les spécialistes. Ainsi, Petteri Taalas, le secrétaire général de l'OMM souligne que, sur les 22 dernières années, on a dénombré les 20 années les plus chaudes jamais enregistrées. Cette hausse est donc un phénomène à long terme, même si d'une année sur l'autre, les températures moyennes à la surface de globe varient légèrement en raison de facteurs comme l'influence du courant océanique El Niño.

Selon les scientifiques, ce sont les concentrations record de gaz à effet de serre dans l'atmosphère qui causent ce réchauffement. Petteri Taalas appelle donc la communauté internationale à donner la priorité absolue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. En effet, ce rehaussement des températures provoque des phénomènes météorologiques néfastes : des millions de personnes dans d'innombrables pays en subissent les conséquences.

Un avis partagé par le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres. Dans un communiqué, ce dernier souligne la nécessité « d'accroître de manière significative dans le monde les actions et les ambitions ».

Et selon l'ONU, 2019 ne s'annonce pas sous de meilleurs auspices que les quatre dernières années.

发布时间 13/02/2019 - 更改时间 13/02/2019

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias