Vue de la capitale lettone, Riga. La Lettonie projette de rejoindre la zone euro le 1er janvier 2014.
Vue de la capitale lettone, Riga. La Lettonie projette de rejoindre la zone euro le 1er janvier 2014.
Getty Images/Flickr/Pedro Nunez
文章

Malgré la crise, les candidats à l’entrée dans la zone euro se bousculent

La crise de la zone euro ne décourage pas ceux des membres de l'Union européenne qui aspirent à y rentrer. Une réunion organisée en Laponie finlandaise à l'initiative du gouvernement finlandais l'a bien mis en évidence.
根据 RFI -

La crise aiguë qui sévit à Chypre, les difficultés de l'Espagne et du Portugal ne font pas renoncer la Lettonie qui projette plus que jamais de rejoindre la zone euro le 1er janvier 2014. Le Premier ministre letton a confirmé son intention de rejoindre l’euro, de même que son homologue croate dont le pays doit adopter la monnaie unique européenne le 1er juillet prochain.

L'Irlande, qui est membre de la zone euro depuis le début en 1999, a apporté son témoignage : en dépit des difficultés qui l'ont amenée à demander l'aide de l'Union européenne, ses dirigeants maintiennent que la monnaie unique a permis à l'Irlande d'attirer les investissements étrangers et de doper ses exportations.

Appelés à réfléchir à une meilleure intégration européenne, les pays dits « périphériques » de la zone euro ont cependant souligné le sentiment de manque de solidarité pour leur cause de certains pays. Tandis que ces pays, jugés égoïstes, ne voient pas pourquoi ils devraient payer pour les erreurs des autres.

发布时间 23/12/2015 - 更改时间 23/12/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias