#法语新闻用语

Quota

mots-actu_q.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

François Hollande a dit «non» aux quotas.

C’est l’une des informations qu’on peut retenir de la conférence de presse qu’il donnait hier. Le chef de l’état semble en effet refuser de penser en termes de quota, d’accorder trop d’importance à ces mots ou à ces manières de penser, de calculer.

Est-ce qu’on risquerait de calculer plus que de réfléchir en donnant trop de place à ces concepts ? Est-ce que cela nuirait à l’humanité avec laquelle la France devrait essayer d’accueillir les réfugiés qui frappent aux portes du pays ? Il est vrai que le mot évoque une pensée mathématique plus qu’une pensée humaniste.

On parle par exemple parfois de quo tas d’immigration dans un pays, on faisant allusion à une proportion, à un pourcentage. Mais on utilise le mot dans d’autres contextes politiques : par rapport à la politique économique de l’Europe, on a souvent entendu parler des quotas laitiers par exemple : il s’agissait de limiter la production de lait et de produits laitiers pour éviter un effondrement des cours, consécutifs à une surproduction. Ce mot de quota, on voit donc bien qu’il est lié à une manière très économique de réfléchir, et peut-être une tentative de penser la réalité, d’anticiper sur la réalité à partir de schémas, de graphiques, de courbes. Ce qu’on appelle parfois une pensée technocratique.

Quota est un mot latin qui arrive en français par l’intermédiaire de l’anglais, dans la première moitié du 20ème siècle. , ce qui correspond bien à l’essor d’une pensée économique, qui ne date pas de cette époque, mais commence à se répandre, à être couramment enseignée, à intégrer fortement la pensée politique.

En fait ce mot latin de quota est la première partie de l’expression quota pars, qui avait déjà été traduite par le français quote-part. Mais la quote-part n’est pas absolument synonyme du quota : la quote-part, c’est la part proportionnelle qu’on a dans un ensemble. Ou la part qui appartient à chacun, ou qui revient à chacun quand on partage les bénéfices d’une opération dont les bénéficiaires sont multiples.

Il s’agit donc de mots relativement techniques, arithmétiques, comme le mot quotité. La quotité en effet n’est pas la quantité.  C’est simplement le montant d’une quote-part. Et on parle parfois de quotité disponible : un terme qui appartient au vocabulaire des successions, des héritages. On sait qu’on ne peut pas déshériter ses enfants par exemple. Ils devront nécessairement toucher une certaine part d’un héritage. Mais il y a une part que celui qui fait son testament peut léguer à la personne ou à l’organisme de son choix : c’est ce qu’on appelle la quotité disponible.

Avertissement !
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Canopé

 

Coproduction du réseau CANOPÉ.
http://www.reseau-canope.fr/

 

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Quota

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.