mots-actu_m.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Le président turc Erdogan met en cause la santé mentale du président français ! À priori, on pourrait penser que ce n’est pas grand-chose : dans la vie courante il est fréquent qu’on mette en cause la santé mentale de ceux dont le comportement nous surprend ou nous choque : « T’es pas fou ? T’es malade ? Ce va pas la tête ? Faut te faire soigner mon gars… ! » Et la plupart du temps, on s’explique, on passe à autre chose. Mais là c’est bien différent : l’insulte est publique, et surtout elle s’inscrit dans une vie diplomatique entre états. Et on sait bien que dans la langue de la diplomatie, chaque mot compte, et qu’on est au royaume de l’euphémisme ! Si l’on dit qu’entre deux chefs d’état la discussion a été franche et directe, cela signifie qu’ils ne sont d’accord sur rien et qu’aucun n’a cédé ! Alors pensez donc, si l’on remet en question la santé mentale d’un homologue étranger. D’ailleurs la France a réagi a eu une réaction à la mesure de l’insulte, en rappelant son ambassadeur : le président français a répondu « vertement », comme on le dit sur Rfi, c’est-à-dire de manière ferme et cinglante.

Mais de quoi parle-t-on lorsqu’on évoque la santé mentale ? De santé de l’esprit si l’on prend l’expression au pied de la lettre. Si on a un problème de santé mentale, c’est qu’on a l’esprit qui déraille, qui bat la campagne dit-on familièrement ? Qu’on ne raisonne plus bien ? Peut-être, mais surtout qu’on ne se conduit pas comme a priori on le devrait. Ce qui montre bien que ce mot mental, qui dérive du mot mens en latin ne désigne plus uniquement l’esprit mais la façon dont il influe sur les comportements, les façons d’être et d’agir. Le mental se rapproche alors de ce qu’on appelle le psychisme, un espace qui déborde à la fois sur le corps et sur l’intellect.

Mais le mental – et là on utilise le mot comme un nom, et non plus comme un adjectif est un terme qu’on utilise beaucoup, par exemple dans le monde du sport, et qui désigne en gros le moral, l’état d’esprit. Et là, on n’est pas si loin de l’idée de volonté !

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias