#法语新闻用语

Journal en français facile du 20/02/2016 - 20h00 - 20h10 TU

Image par défaut des émissions / éditions
RFI
Transcription

Priscille Lafitte :
Dans l'actualité de ce samedi 20 février, David Cameron, le Premier ministre britannique, a 4 mois, jusqu'au 23 juin, pour persauder les Britanniques que le compromis trouvé à Bruxelles permet de rester dans l'Union européenne.

Sylvie Berruet :
Dans ce journal, nous irons au Cachemire indien, où un attentat s'est produit ce samedi.

PL :
Nous terminerons ce journal par un hommage italien à Umberto Eco, par le palmarès du festival de film Berlinale, et par le mot de la semaine, expliqué par Yvan Amar.

SB :
Hier soir, vous le savez, un compromis a été trouvé entre le Conseil européen et le Royaume-Uni, pour que ce pays ait un statut spécial dans l'Union européenne

PL : Les Britanniques devront dire, le 23 juin prochain, s'ils restent dans l'union européenne avec cet accord, ou s'ils préfèrent la quitter. Le point le plus crucial de cet accord est la possibilité pour la Grande-Bretagne de limiter l'immigration à ses frontières, et de ne plus proposer les mêmes aides sociales aux migrants qu'aux citoyens britanniques. Un point qui a été difficile à faire admettre aux autres pays européens. Les détails avec Piotr Moszynski

À l’issue du sommet de Bruxelles, Le Premier ministre britannique s'est notamment flatté d'avoir obtenu de nouvelles restrictions sur l'accès au système d'aides sociales pour les migrants intra-européens travaillant au Royaume-Uni. Fort de son succès, il a fermement appelé les Britanniques à voter pour le maintien de leur pays au sein de l’Union européenne. David Cameron : Le gouvernement a décidé de recommander que la Grande-Bretagne reste dans une Union Européenne reformée. Nous devons nous poser la question suivante: serons-nous plus en sécurité et plus forts en travaillant ensemble à l’intérieur d’une Europe reformée, ou à l’extérieur, tous seuls ? Je crois que la Grande-Bretagne sera plus en sécurité dans une Union européenne réformée, car nous pourrons travailler avec nos partenaires européens contre le crime international et le terrorisme. Je crois que la Grande-Bretagne sera plus forte dans une Europe reformée, car nous pourrons jouer un rôle primordial à l’intérieur de l’une des plus grandes organisations dans le monde. Mais la partie n’est pas jouée d’avance. Des divisions persitent au sein même du gouvernement. Dans la foulée de la réunion du cabinet, cinq ministres ont annoncé leur volonté de faire campagne pour une sortie de l'Union européenne, dont ceux de la Justice, Michael Gove, et du Travail, Ian Duncan Smith, membres déclarés du puissant courant eurosceptique au sein du parti conservateur au pouvoir.

SB : En Centrafrique, l'ancien premier ministre Faustin-Archange Touadéra a été élu président du pays. Il a recueilli plus de 62% des suffrages au deuxième tour, contre 37% pour son rival Anicet-Georges Dologuélé. Ces résultats doivent encore être validés par la Cour constitutionnelle de transition.

PL :
Autres résultats : en Ouganda, le président Yoweri Museveni, au pouvoir depuis trente ans, a été réélu pour un cinquième mandat de 5 ans, avec plus de 60% des voix dès le premier tour de l'élection. L'opposition rejette ce résultat et parle de « parodie d'élections ».

SB :
Nous partons maintenant au Cachemire indien. Un attentat s'est produit ce samedi

PL :
Des hommes armés ont attaqué un convoi militaire, et tué deux soldats. Cela s'est produit dans les faubourgs de Srinagar. Les assaillants ont ensuite pris d’assaut un bâtiment administratif dans lequel se trouvaient une centaine de personnes. Tous les civils ont été évacués, mais une dizaine de personnes ont été blessés. Si l’on ne connait toujours pas l’identité des assaillants, cette nouvelle attaque illustre les tensions profondes entre l’Inde et le Pakistan pour le contrôle de cette région stratégique. Les précisions de Yelena Tomic.

Le Cachemire est régulièrement secoué par des heurts, des attaques et des émeutes. Il y a tout juste une semaine, deux soldats et 4 militants présumés avaient été tués lors de violents combats dans la partie du Cachemire administrée par l’Inde, près de la ligne de démarcation avec le Pakistan. Depuis des décennies plusieurs groupes rebelles combattent les forces indiennes pour obtenir l’indépendance ou le rapprochement du territoire avec le Pakistan. Le conflit qui oppose les deux pays autour du Cachemire remonte à 1947, date de la partition de l’Empire britannique des Indes. Depuis, New Delhi et Islamabad se sont livrés deux guerres pour le contrôle de cette région. Et le cessez le feu en vigueur depuis 13 ans, a été violé à de multiples reprises. En attendant une éventuelle revendication, l’attaque de ce samedi risque de mettre à mal le processus de paix. Un réchauffement diplomatique entre les deux frères ennemis, avait été initié début janvier lors d’une visite surprise au Pakistan du Premier ministre indien Narendra Modi.

SB :
La mort de l'écrivain et penseur Umberto Eco l aisse un grand vide en Italie.

PL : « Celui qui ne lit pas à 70 ans n’aura vécu qu’une vie : la sienne. Celui qui lit aura vécu 5 000 ans » : voici une des maximes, des phrases, les plus connues de ce grand connaisseur du monde. Umberto Eco a accompagné l'Italie dans sa réflexion. Pas uniquement avec ses romans les plus célèbres, comme "Le nom de la rose", son livre best-seller vendu à plus des millions d'exemplaires. Mais aussi grâce à son esprit critique, à sa capacité à faire entendre des femmes et des hommes pauvres ou riches, de tous milieux socio-culturels. Voici des réactions recueillies à Rome par Anne Le Nir (erratum : il s'agit d'un papier de Sébastien Jédor)

Umberto Eco était avant tout un passionné du langage, de l'écriture, du récit, un linguiste, sémiologue, c'est à dire un spécialiste de l'étude des signes. C'est d'ailleurs dans les milieux universitaires qu'il se fait connaître dans les années 60-70 après un diplôme en philosophie, à Turin et une thèse sur Saint Thomas d'Aquin. Ses recherches sur le langage transparaissent dans son best-seller, "Le Nom de la Rose", publié en 1980 : un roman policier en plein Moyen-Age, dont la clé de l'énigme se trouve ... dans un livre. 17 millions d'exemplaires vendus selon certaines estimations ! Jean-Jacques Annaud adapte ce roman-fleuve au cinéma, avec Sean Connery en moine détective. D'autres livres à succès suivront, comme "Le Pendule de Foucault", même si, à l'origine, Eco le philosophe ne prenait pas très au sérieux l'écriture romanesque qualifiée de "jeu d'enfant"... Erudit mais accessible, dans ses essais, Umberto Eco s'intéresse aussi bien à Superman et à James Bond, qu'à l'"Histoire de la Beauté" et à l'"Histoire de la Laideur". La laideur, la facilité, tout ce que cet homme de gauche a en horreur. L'année dernière, il avait claqué la porte de sa maison d'édition italienne, rachetée par Mondadori, propriété de la famille Berlusconi. Comme un testatment, l'un de ses derniers ouvrages s'intitule "Ne vous débarassez pas des livres" : un plaidoyer pour l'écrit à l'heure du numérique et de la dictature de l'image. 

SB : Fin du festival Berlinale, le festival de films à Berlin, en Allemagne. On connaît les lauréats du festival, Priscille.

PL : Un documentaire italien sur les réfugiés, "Fuo-coa-mmare", a gagné l'ours d'or du meilleur film, la plus haute récompense. Ce documentaire a été réalisé par Gianfranco Rosi, sans voix off ni commentaire, a été tourné sur l'île de Lampedusa. Et puis une française remporte l'ours d'argent pour la meilleure réalisation : il s'agit de Mia Hansen-Love pour son film "L'Avenir". Le mot de la semaine : "Code" par Yvan Amar.

Le projet de réforme proposé par la Ministre du travail, Myriam El Khomri, s’il  était adopté tel quel, modifierait surement assez profondément le Code du travail actuellement en vigueur en France. En vigueur, c'est-à-dire qui est actuellement actif, qui fiat partie de la législation, de la loi qu’on applique en ce moment. Alors pourquoi parle-t-on du code du travail. Le mot dans ce sens-là est employé dans son premier sens : un code, c’est d’abord un ensemble de lois ou de réglementations. Et souvent cela concerne un domaine particulier : le code de la route est l’ensemble des règles obligatoires, qu’il faut respecter quand on conduit, mais aussi quand on est à vélo, ou à pied, sur une voie publique, une route, une rue. Pourquoi code ? Le mot vient du latin codex qui au départ veut dire tronc d’arbre, et ensuite renvoie à un support sur lequel on écrit. Et dans l’Antiquité, on écrivait souvent sur des écorces d’arbres : avant les parchemins, avant le papier. Et les premiers écrits qu’on a retrouvés sont souvent des ensembles de lois ! Alors un code, ca peut être aussi un ensemble de conventions, de règles qu’il faut connaître (le code de l’honneur, des convenances, de la politesse…) Ou même un ensemble de signes. Un code, parfois, c’est un peu comme un langage. Ou même un langage réservé à ceux qui en connaissent le fonctionnement et les secrets. C’est pour ça qu’on parle d’un langage codé : tout le monde ne le comprend pas : il faut connaître le code, et savoir le déchiffrer. Le décoder comme on dit. Et par exemple quand il faut taper quatre chiffres pour ouvrir une porte, on parle d’un code : l’ouverture de la porte est réservée à ceux qu’on a mis au courant, et qui sont dans le secret !

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias