#法语新闻用语

Journal en français facile 31/12/2019 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

Johanne Burgell : Vous écoutez RFI, il est 21 heures à Paris, 20 heures en temps universel. Bonsoir et bienvenue dans votre Journal en français facile, pour le présenter ce soir avec moi, Sylvie Berruet, bonsoir.

Syvie Berruet : Bonsoir Johanne, bonsoir à tous.

JB : Comme le veut la tradition, Emmanuel Macron a présenté ses vœux aux Français pour la nouvelle année. En pleine grève et contestation contre sur la réforme des retraites, le président français affirme que cette réforme ira jusqu’au bout. Nous l’entendrons.

SB : Carlos Ghosn a fui le Japon et il est arrivé au Liban de manière légale. C’est ce qu’affirme Beyrouth. L’ancien patron de Renault-Nissan devait subir un procès au Japon pour des affaires de détournement de fonds.

JB : Taïwan ne veut pas subir l’influence de Pékin. À deux semaines de l’élection présidentielle, l’île vient de voter une loi contre l’influence de la Chine.

-----

SB : Emmanuel Macron ira jusqu’au bout pour mettre en place la réforme des retraites.

JB : Le président français a présenté ses vœux aux Français pour la nouvelle année. Un discours qui a duré environ 20 minutes... Alors que la France vient de vivre son vingt-septième jour de grève, Emmanuel Macron a affirmé que cette réforme était une question de progrès et de justice sociale.

[Transcription manquante]

JB : Emmanuel Macron a aussi affirmé que la réforme des retraites prendra en compte les tâches difficiles de certains métiers pour permettre de partir plus tôt. Des vœux qui suscitent déjà des réactions dans l’opposition. Jean-Luc Mélenchon de la France Insoumise estime que ce ne sont pas des vœux, mais une déclaration de guerre aux millions de Français qui refusent cette réforme.

SB : L’ambassade des États-Unis en Irak a été la cible de manifestants.

JB : Des milliers d’Irakiens et partisans de paramilitaires qui soutiennent l’Iran ont pris d’assaut ce matin le complexe diplomatique américain. Les manifestants qui protestent contre les raids aériens menés par les États-Unis dimanche dernier, qui ont fait 25 morts, ont réussi à franchir les murs qui protègent les bâtiments. Le secrétaire américain à la défense a annoncé l’envoi d’une centaine de militaires supplémentaires pour protéger le bâtiment survolé par des hélicoptères américains.

SB : Carlos Ghosn est donc entré de manière légale au Liban.

JB : Beyrouth affirme que la justice libanaise le laissera tranquille. L’ex-patron du groupe automobile Renault-Nissan a réussi à fuir le Japon, où un procès l’attendait pour des affaires détournements de fonds... Il était en liberté conditionnelle et préparait son procès prévu l’an prochain. Les circonstances de la fuite de Carlos Ghosn sont encore floues. Mais aujourd’hui il explique qu’il refuse d’être pris en otage par le système judiciaire japonais. À Beyrouth, Paul Khalifeh.

[Transcription manquante]

JB : À Paris le quai d’Orsay indique ne pas avoir été informé du départ de Carlos Ghosn pour le Japon.

SB : En Côte d’Ivoire, le parti de l’ex-dirigeant politique Charles Blé Goudé a appelé aujourd’hui à un « dialogue ».

JB : Un dialogue politique après sa condamnation à 20 ans de prison. L’ex-chef des Jeunes patriotes ivoiriens est toujours en liberté conditionnelle aux Pays-Bas après avoir été mis hors de cause par la Cour pénale internationale. Il a été condamné par la justice ivoirienne, sans être présent, pour actes de torture, homicides volontaires et viols, lors des violences qui ont fait plus de 3 -mille morts en 2010 et 2011.

SB : Direction Taïwan, où le parlement a adopté aujourd’hui une loi historique contre les interférences chinoises

JB : Cet archipel dénonce régulièrement l’influence chinoise dans sa vie politique. À moins de deux semaines de l’élection présidentielle, cette nouvelle loi interdit notamment aux forces étrangères de faire des campagnes. Les précisions de notre correspondant, Adrien Simorre.

[Transcription manquante]

SB : Des milliers de manifestants pro-démocratie rassemblés aujourd’hui à Hong Kong

JB : Les manifestants ont formé de longues chaînes humaines en se tenant les mains, ils ont chanté « Gloire à Hong Kong », symbole de la contestation, et brandi des affiches appelant à poursuivre en 2020 la bataille pour la démocratie. La police a utilisé des canons à eau pour disperser de petites foules de protestataires. Certains manifestants ont été arrêtés. Les grands feux d’artifice traditionnels du Nouvel An à Hong Kong ont été annulés.

SB : L’Australie a été l’un des premiers pays à passer à la nouvelle année il y a quelques heures

JB : Et cette année, l’ambiance n’est pas à la fête. Des milliers de personnes ont été obligés d’aller sur des plages dans le sud-est du pays, pour échapper aux incendies. 4 000 vacanciers et habitants se sont retrouvés pris au piège sur une côte longue d’environ 200 kilomètres. Certains habitants ont fui vers le large à bord de bateaux, pour fuir l’une des pires journées jamais enregistrées depuis le début des feux de forêt, qui ont déjà brûlé plus de trois millions d’hectares. Des dizaines de feux sont toujours en cours, notamment dans les États de Nouvelles Galles du Sud, Victoria ou l’Australie méridionale. Ricardo Fredes y est pompier volontaire.

[Transcription manquante]

JB : Le témoignage d’un pompier volontaire australien.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias