#法语新闻用语

Journal en français facile 12/09/2019 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

Raphaël Delvolvé : Et je présente ce journal avec Sébastien Duhamel. Bonjour Sébastien.

Sébastien Duhamel : Bonjour Raphaël, bonjour à tous.

RD : Dans cette édition, nous parlerons de l’actualité aux États-Unis. Avec ce débat diffusé à la télévision entre les candidats du parti démocrates pour devenir président des États-Unis. Un débat, vous l’entendrez, très attendus dans le pays.
Nous évoquerons aussi la Russie. Les sympathisants d’Alexei Navalny, un adversaire important de Vladimir Poutine, ont été perquisitionnés par la police toute la journée de jeudi. Nous vous expliquerons ce que c’est qu’une perquisition, mais aussi pourquoi les opposants au président russe intéressent autant la police.
La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne sans accord pourrait créer de graves conséquences dans le pays. C’est ce que révèle un document du gouvernement britannique publié ce jeudi. On peut y lire des risques de manque de médicaments et de nourriture, mais aussi la possibilité de violences entre les habitants du pays.
Et puis en France, nous parlerons du cas d’un homme politique important appelé Richard Ferrand, connu pour être proche d’Emmanuel Macron. Il est président d’une chambre importante du parlement et est accusé par la justice française d’avoir acheté illégalement des locaux en 2011. Il est, ce que l’on appelle, mis en examen. Explications, tout à l’heure. 

------

SD : Le troisième débat entre les candidats démocrates pour devenir président des États-Unis a lieu dans les prochaines heures. Ce débat retient particulièrement l’attention.

RD : Dans 5 mois maintenant, les élections primaires du Parti Démocrate commenceront. Les candidats vont donc débattre de leur programme. Ce débat intéresse tout le monde aux États-Unis. Éric de Salve, tous les médias américains en parlent depuis ce matin.

[Transcription manquante]

SD : Dans la même région du monde que les États-Unis, la situation est toujours catastrophique aux Bahamas.

RD : Ce vendredi, Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations unies, doit venir aux Bahamas pour faire preuve de solidarité avec les victimes de l’ouragan. Une semaine après le passage de l’ouragan Dorian, les secouristes tentent toujours de retrouver 2 500 personnes. L’Ouragan a fait 50 morts et a provoqué de nombreux dégâts, notamment une marée noire au large du regroupement d’îles. On apprenait d’ailleurs ce jeudi que des centaines soldats français, allemands et néerlandais allaient venir aux Bahamas pour apporter de l’aide.

SD : Nous allons parler du le continent africain à présent. Des dizaines de morts en République Démocratique du Congo dans un grave accident de train dans la nuit de mercredi à jeudi. 

RD : Les autorités congolaises donnent un bilan non définitif compris entre 10 et 50 morts. C’est un train de marchandises qui est concerné. Il a déraillé dans une zone difficile d’accès dans le sud-est du pays. Les trains de marchandises en République Démocratique du Congo ont l’habitude d’être utilisés par des voyageurs sans billets. Beaucoup de ces voyageurs seraient à la liste des victimes.

SD : En Russie maintenant, plusieurs partisans de l’opposant politique Alexei Navalny ont été perquisitionnés ce jeudi.

RD : Perquisitionner, c’est-à-dire que la police a fouillé leurs domiciles et leurs bureaux. Ainsi, durant la journée de jeudi près de 200 lieux ont été perquisitionnés par la police russe. Alexeï Navalny est un homme pour qui la lutte contre la corruption est prioritaire. Il est opposé au président russe Vladimir Poutine. Il estime que la fouille des bureaux et domiciles de ses partisans est liée aux défaites électorales des partis politiques proches du président de la Russie. À Moscou, Paul Gogo.

[Transcription manquante]

SD : Toujours dans l’actualité du continent européen, ce document du gouvernement britannique sur les conséquences d’une sortie du pays de l’Union européenne sans accord.

RD : Il prévoit des conséquences graves. Si le gouvernement du Royaume-Uni ne conclut pas un accord avec l’Union européenne, il pourrait manquer de médicament dans le pays, mais aussi de nourriture. Ce dossier du gouvernement dit également que les habitants du pays pourraient employer la violence pour exprimer leur colère. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, lui, ne veut pas s’inquiéter de ce rapport. Il déclarait ce jeudi que le Royaume-Uni sera prêt en cas de sortie de l’Union européenne sans accord. Ses opposants politiques ont réagi à ses déclarations. À Londres, Muriel Delcroix.

[Transcription manquante]

SD : Parlons de la France à présent. Pour la première fois dans l’Histoire, le président de la chambre la plus importante du parlement a été mis en examen. 

RD : En France, lorsque vous êtes mis en examen, cela veut dire que la justice a contre vous des indices pouvant faire de vous un coupable dans une affaire. En l’occurrence, Richard Ferrand, président de l’Assemblée Nationale, est accusé d’avoir de prise illégale d’intérêts dans une affaire concernant une société qu’il a dirigé, appelé les Mutuelles de Bretagne. Il faut aussi savoir que Richard Ferrand est très proche du président français, Emmanuel Macron. Une question se pose : Richard Ferrand peut-il continuer d’occuper son poste ? Les détails d’Anne Soetemondt.

[Transcription manquante]

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias