#法语新闻用语

Journal en français facile 07/07/2020 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

Adrien Delgrange : Il est 20h en temps universel et à Bamako, 22h à Paris. Merci d’écouter RFI.
Nous sommes le 7 juillet et au somaire de ce Journal en français facile :
- Jair Bolsonaro est contaminé par le coronavirus. Le président brésilien est venu à la télé l'annoncer il y a quelques heures.
- les États-Unis annoncent formellement se retirer de l'OMS. Confronté à une forte augmentation des cas de Covid-19, Washington estime que l'Organisation mondiale de la Sante gère mal la crise du coronavirus.
- dans ce journal nous évoquerons aussi les progrès réalisés pour lutter contre le Sida.
- et puis en France, « c'est un gouvernement de combat » dit Emmanuel Macron a l'occasion du premier conseil des ministres qui s'est tenu aujourd'hui à l'Élysée avec sa nouvelle équipe gouvernementale.

------

AD : Au Brésil, après avoir minimisé la pandémie de coronavirus, cette fois-ci, Jair Bolsonaro est lui-même concerné par le Covid-19. Le président brésilien l'a annoncé aujourd'hui à la télévision, il est positif au coronavirus.

Aux États-Unis, pendant ce temps-là, la pandémie continue sa progression. Les États-Unis ont dépassé le cap des 130 000 morts et approche les trois millions de malades. Correspondance à Washington Anne Corpet.

Le nombre de cas est en augmentation dans près de quarante États, une hausse globale de 27% par rapport à la semaine précédente, et seize États enregistrent des pics inédits. Les unités de soins intensifs des hôpitaux approchent de la saturation, notamment dans le Texas, en Arizona et en Californie. Six États qui avaient levé en juin les restrictions imposées pour limiter la propagation du virus ont dû faire marche arrière et ont réimposé la fermeture de certains commerces. « C’est une situation grave que nous devons régler immédiatement » a commenté hier le docteur Fauci. Le directeur de l’institut américain des maladies infectieuses a précisé que l’âge moyen des personnes détectées positives au Covid-19 a baissé de quinze ans en quelques mois, mais il a mis en garde les jeunes « vous pouvez souffrir de sérieux symptômes » a-t-il  prévenu. Donald Trump lui se félicite de la baisse du taux de mortalité. Hier le président a même assuré que les États-Unis détenaient le taux de mortalité le plus faible du monde. Une affirmation inexacte selon l’université John Hopkins.

AD : Et puis, nous venons d'apprendre que les États-Unis se retirent formellement de l'Organisation mondiale de la Santé. La demande a été faite il y a quelques heures officiellement à l'ONU. Washington accuse l'OMS d'avoir tardé à réagir face à la pandémie de coronavirus.

Les relations entre l'Inde et la Chine sont-elles en voie d'apaisement ? Les deux armées les plus puissantes d’Asie ont eu plusieurs accrochages violents ces derniers mois. Des accrochages qui ont causé la mort de dizaines soldats des deux côtés. Les affrontements ont eu lieu dans l’Himalaya. Les deux pays se disputent une frontière. Les autorités indiennes affirment avoir fait reculer leurs militaires de la zone contestée. Explications de notre correspondant, Sébastien Farcis.

L’armée indienne affirme que les Chinois ont retiré 300 soldats à 1,5 km de distance du point de patrouille 14, dans la vallée de Galwan. Le lieu de l’affrontement meurtrier entre les deux armées, le 15 juin dernier. New Delhi soutient que leurs tentes et structures ont aussi commencé à être démantelées. Cela arriverait trois jours après la visite très médiatisée du Premier ministre dans la zone. Le problème, c’est que un tel retrait n’est pas visible, explique Abhijit Iyer Mitra, analyste militaire à the Institute of peace and conflict studies. Les images satellite de ce matin ne montrent aucun retrait. Tous les militaires mentent, donc tant que je ne vois pas de mouvement sur le terrain, je considère qu’il n’y a pas de retrait. De plus, un retrait n’est pas la solution en soi. Quels sont les protocoles que vous allez mettre en place pour éviter que l’affrontement de Galwan arrive de nouveau ? Ce que montrent les images, par contre, c’est que les Chinois ont déployé des renforts dans cette zone frontalière contestée de l’Himalaya : entre 10 et 12 000 soldats près de la frontière, et 5000 autres à 200km de distance. En plus d’une quarantaine d’avions de chasse. Et  les Indiens font de même. Ceci indique que, même si un léger retrait peut arriver à Galwan pour éviter des accrochages, les armées demeurent sur le pied de guerre.   

AD : Au Mali, un camp militaire des forces onusiennes, françaises et maliennes visé par des tirs d'obus. Des roquettes, au nombre de 16 selon les premières informations, sont tombées en dehors du camp de Tessalit dans la région de Kidal proche de la frontière algérienne, et n'ont pas fait de blessés ni de dégâts, a indiqué le porte-parole de la Minusma, Olivier Salgado.

Le sida. Une conférence internationale sur ce virus se déroule cette semaine. L’occasion pour tous les participants, les chercheurs de présenter leurs résultats. Si aucun vaccin contre le sida n'a été trouvé, des progrès en termes de traitement de la maladie sont enregistrés. Il y a notamment  le cas de cet homme à Sao Paulo, atteint du sida et en rémission c’est-à-dire en phase de guérison. Simon Rozé.

C'est un brésilien de 34 ans, diagnostiqué séropositif, il suit alors une trithérapie classique pendant 4 ans. En 2016, cet homme est enrôlé dans un essai clinique. Il y poursuit son traitement auquel on ajoute 3 autres molécules, du Dolutegravir, du Maraviroc et du Nicotinamide. Ricardo Diaz de l'Université fédérale de Sao Paulo a supervisé l'étude : « Il a suivi ce traitement pendant 48 semaines. Il est ensuite repassé aux antirétroviraux habituels pendant presque trois ans. Nous lui avons ensuite proposé d'interrompre son traitement pour analyse en mars 2019. Depuis sa charge virale est resté indétectable ». En clair, ce patient est en rémission. Seule deux autres personnes dans le monde sont dans ce cas mais contrairement à ce brésilien elles ont subi une greffe de moelle épinière. Cette annonce est donc très prometteuse même si elle demande effectivement à être confirmée dans le temps et avec d'autres patients. D'autres résultats ont été présentés lors de cette conférence sur le Sida, notamment en terme de prévention et la préparation des médicaments à prendre pour ne pas être contaminé. Ceux qui existe aujourd'hui sont très efficaces mais à prendre sous forme de comprimés tous les jours ce qui entraîne parfois des problèmes de suivi. Pour y remédier, une autre méthode sous forme d'injections toutes les 8 semaines a été testée et bonne nouvelle elle fonctionne tout aussi bien.

AD : Le gouvernement de Jean Castex s’est réuni pour la première fois cet après-midi à l'Élysée après les passations de pouvoir dans les différents ministères. 31 ministres et ministres délégués ont été nommés, dont les 2/3 figuraient dans la précédente équipe. C'est « un gouvernement de combat » a proclamé le Président Macron au début de ce premier conseil des ministres. Anthony Lattier.

Emmanuel Macron l’a surnommé – devant les ministres - « le gouvernement des 600 jours ». 600 jours : soit à peu près le temps qu’il reste avant la prochaine élection présidentielle, preuve qu’Emmanuel Macron a opéré ce changement de Premier ministre et ce remaniement en ayant dans ligne de mire 2022. Le nouveau Premier ministre Jean Castex - pour son baptême du feu - a promis un « changement de méthode profond » - son prédécesseur appréciera. Il s’agit de mieux associer les corps intermédiaires, notamment les partenaires sociaux, qui se sont senti mal considérés par la précédente équipe. La Convention citoyenne pour le climat qui a associé 150 citoyens de tous horizons, est-elle amenée à être reproduite sur d’autres thématiques. Parmi les priorités fixées : la « reconstruction économique » alors que la croissance s’est effondré lors du confinement, mais aussi le « patriotisme républicain », expression nouvelle du chef de l’État qui a déploré les « attaques » contre la police et la justice. C’est la confirmation que ce gouvernement entend - plus que le précédent - incarner l’ordre. Ce qui explique aussi la nomination d’un ancien proche de Nicolas Sarkozy au ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

AD : Et puis parmi les premières décision de l'exécutif, le gouvernement  propose mardi dans le cadre du « Ségur de la santé » une enveloppe supplémentaire de 1,1 milliard d'euros pour les personnels hospitaliers  portant à 7,5 milliards la somme prévue pour leurs rémunérations, a annoncé le Premier ministre Jean Castex. Et puis au moment de la passation entre Gerald Darmanin et Christophe Castaner, plusieurs militantes féministes se sont rassemblées dans Paris pour dénoncer disent- elles un « remaniement de la honte ». Référence à la nomination de Gérald Darmanin au ministère de l'Intérieur, le  nouveau locataire de la place Beauvau, visé par une plainte pour viol. Mais aussi à Éric Dupond-Moretti « un complice à la Justice » disent-elles, à qui elles reprochent « des attaques verbales contre les prises de paroles de femmes victimes de violences ».

Le mois de juin 2020 a été le plus chaud jamais enregistré dans le monde, à égalité avec juin 2019, a annoncé mardi le service européen Copernicus sur le changement climatique, soulignant la persistance d'anomalies inquiétantes et d'incendies en Sibérie. La température moyenne y a ainsi atteint jusqu'à 10°C au-dessus des normales saisonnières en juin.

 

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias