#法语新闻用语

360 Degrés

mots-actu_d.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Éric Dupond-Moretti a-t-il opéré un virage à 360 degrés ? Ou un changement de cap à 360 degrés lorsqu’il a présenté son projet de loi pour « restaurer la confiance dans la justice ? » En tout cas, c’est ce qui est souligné par la presse, avec parfois cette expression étonnante. Un virage à 360 degrés ? D’un point de vue purement trigonométrique, c’est-à-dire par rapport à la partie des mathématiques qui s’occupe de ce genre de mesure, la formule ne tombe pas bien. En effet ces degrés sont les unités de mesure des angles ; un angle droit a 90 degrés, un angle plat deux fois plus : 180. Et quand on tourne à 360 degrés, on fait un tour complet sur soi-même et donc on continue à avancer exactement dans la même direction, sans dévier d’un pouce. On dit donc souvent qu’on fait un virage ou même un revirement à 180 degrés, pour exprimer qu’on tourne le dos à ce qu’on défendait ou qu’on attaquait auparavant ! Comment comprendre cet illogisme ? 360 est le double de 180. Donc ce nombre correspond à un intensif : deux fois plus ! Trigonométriquement, c’est une bévue, linguistiquement, ça peut se comprendre !

Mais on est donc souvent amené à décrire un changement d’opinion de façon spatiale, comme un retournement : on fait demi-tour ! C’est exactement ce qui est dit lorsqu’on évoque ce retournement. De même, peut-on dire qu’on tourne le dos à ses anciennes certitudes, comme on peut tourner le dos à ses anciens amis ? L’expression est d’ailleurs courante avec un sens dynamique. Elle peut servir d’ordre : demi-tour ! Et elle n’implique jamais qu’on reste sur place, immobile. Si l’on est parti faire un pique-nique, et qu’on a fait demi-tour en voyant le gros orage qui menaçait, c’est qu’on et rentré à la maison !

On n’est pas bien loin de l’image de la girouette. Une girouette est une figure, souvent métallique, fixée à un pivot. Ce pivot tourne avec le vent, et la girouette sert à indiquer la direction du vent. Mais elle a mauvaise presse : on parle de girouette à propos de celui qui change d’opinion en fonction de la situation, et souvent quand il imagine qu’il est préférable pour lui de modifier son discours : la girouette, c’est l’opportuniste, qui se rallie à telle ou telle tendance au gré ces circonstances. Et un homme politique influent sous la IVe puis la Ve République, Edgar Faure, à qui on avait parfois reproché ses convictions trop souples, avait répliqué ironiquement : « Ce n’est pas la girouette qui tourne : c’est le vent ! »

Avertissement !  
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias