Áudio

Vivre dans une ville « de l’extrême »: Doha

Buildings en bord de mer à Doha au Qatar.
Buildings en bord de mer à Doha au Qatar.
Fitria Ramli/EyeEm/Getty
Entre désert, modernité et argent, Doha est pour ainsi dire la seule ville du Qatar ! Une ville où le luxe s’affiche partout. C’est même banal !

46'00" - Première diffusion le 04/08/2015

Extrême chaleur d’abord. Il y fait 50° en moyenne, et extrême humidité. C’est la fournaise à l’extérieur tandis que c’est une glacière dans les lieux publics climatisés à 17°.

Extrême richesse. Le Qatar est le 3e pays du monde pour son PIB par habitant. L’apparence y est très importante : des 4X4, des Porsche, des maisons en forme de temple grec ou de château… Mais quand on sort de la ville il n’y a plus rien, c’est le désert.

Plus de 2 200 000 habitants vivent au Qatar, moins de 10% d’entre eux sont des Qataris. À l’extérieur, la ville est totalement déserte, on n’y marche pas. On n’y voit personne sauf sur les chantiers en construction et dans les quartiers réservés aux ouvriers immigrés en dehors du centre-ville. Les Indiens y sont majoritaires, ils sont 600 000. Les conditions de travail sur les chantiers - notamment pour le mondial de football de 2022 - ont suscité de nombreuses polémiques. Les autorités du pays ont évoqué des projets de réformes, mais le système de la kafala (1) perdure et les employeurs continuent de décider de tout. Côté femmes se sont surtout des Philippines qui sont essentiellement domestiques. Plusieurs ONG ont dénoncé leurs conditions de travail où elles peuvent être réduites à de l’esclavage.

(1) Le 13 décembre 2016 le Qatar a annoncé l’abolition de la kafala (tutelle), système de parrainage qui place l’employé étranger à la merci de son employeur. L’Organisation internationale du travail devra vérifier que le travail forcé a bien disparu.

Invitée :
Laxmi Lota, correspondante de RFI à Doha. 

Publicado em 12/07/2016 - Modificado em 13/11/2017 - Por Emmanuelle Bastide

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias