Áudio
Des Musulmans quittent la Grande Mosquée de Paris après les prières de l'Aïd al-Fitr marquant la fin du Ramadan, le 25 juin 2017.
Des Musulmans quittent la Grande Mosquée de Paris après les prières de l'Aïd al-Fitr marquant la fin du Ramadan, le 25 juin 2017.
Zakaria Abdelkafi / AFP
Alors que la réforme de l’organisation du culte musulman en France entre dans sa dernière ligne droite, l’islamologue et philosophe algérienne Razika Adnani donne la priorité à la réforme de l’islam « tout court », une réforme orientée vers l’avenir avec une nouvelle manière de comprendre et de pratiquer l’islam. Une réforme en profondeur qui va au-delà des limites que se fixent bon nombre de réformateurs. Razika Adnani estime légitime notamment de frapper d’obsolescence certains versets coraniques.

48'30'' - Première diffusion le 02/12/2018

Razika Adnani a fondé les Journées philosophiques d’Alger et a publié aux éditions UPblisher.com Islam: quel problème ? Les défis de la réforme.

Le prophète Mahomet vu d’Occident du Moyen Âge au XXe siècle
Dans Mahomet l’Européen : Histoire des représentations du Prophète en Occident (Albin Michel), l’historien John Tolan dresse une galerie de portraits contrastés, souvent polémiques parfois élogieux selon les périodes. Si les peurs de la chrétienté s’expriment dans des caricatures à charge, d’autres expriment l’admiration comme celle de Napoléon pour le chef charismatique et le génie militaire.

 

► À (re)lire : [Entretien] France: quels musulmans, quel islam ?

Publicado em 02/12/2020 - Modificado em 12/02/2021 - Por Geneviève Delrue

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias