Áudio

Abou Dhabi, la nouvelle oasis de la culture des Émirats Arabes Unis

 Abou Dhabi, Sheik Zayed Grande Mosquée
Abou Dhabi, Sheik Zayed Grande Mosquée
Buena Vista Images / Getty
Abou Dhabi touche du bout des doigts son rêve de devenir le centre culturel du Moyen-Orient. Avec le succès de son Festival de Musique et d'Arts plastiques qui s’est terminé il y a quelques jours, et l’engouement international que suscite sa foire d’art contemporain, la capitale des Émirats Arabes Unis fait de l’ombre à Dubaï. Le projet démesuré de construction d’un district exclusivement artistique avec, notamment, des annexes du Guggenheim et du Louvre sur l’île de Saadiyat, confirme son ambition de s’afficher comme l’un des points stratégiques du monde.

19’00’’  - Première diffusion le 11/04/2012.

Résolument tournée vers le futur, Abou Dhabi a pris le rôle de leader dans la culture et dans l'éducation de l'art aux Emirats arabes unis. Des galeries d'art et des écoles de musique ont été créées ces dernières années. La ville, qui a un vrai désir de culture, cherche ainsi à s'affirmer en tant que plaque tournante régionale de la culture et du savoir. 

Le Festival de Musique et d'Arts plastiques (en anglais) exclusivement classique à ses débuts, s'est ouvert au jazz, à la danse et à la création contemporaine. Il réunit les plus grands musiciens et artistes de l'Est et de l'Ouest au cœur des Emirats Arabes Unis. Art Dubaï, la foire internationale d'art contemporain (en anglais) , a lieu chaque année en mars depuis 10 ans. Elle est devenue un rendez-vous de l'art mondialement reconnu aujourd'hui.

Un district artistique est en cours de réalisation sur l’île de Saadiyat.  Le complexe culturel le plus grand au monde accueillera théâtres, opéras, salles de concert, centres d'Art et trois musées prestigieux, dont le Louvre d'Abu Dahabi. Ce dernier a fait l’objet d’un partenariat avec la France dès 2007 et c'est l'Agence française des museums qui pilote le projet sur place.

Publicado em 03/08/2016 - Modificado em 06/07/2017 - Por José Marinho

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias