Áudio
Mary Typhoïde, la première porteuse saine du virus
Mary Mallon, connue sous le nom de «Typhoid Mary» a été la première personne identifiée comme porteuse de bacilles typhoïdes aux États-Unis. Immunisée contre la maladie, elle a propagé la typhoïde en travaillant comme cuisinière.
GettyImages/Bettmann archive
Comment évaluer les porteurs sains du virus susceptibles de contaminer les autres sans même le savoir ? Une question cruciale depuis que la première porteuse saine de l’histoire a été identifiée aux États-Unis dans les années 1900, elle fut surnommée Mary Typhoïde. C’est son histoire que nous raconte le docteur Luc Perino, auteur de Patients Zéro dans ce nouvel épisode.

03'30" - Première diffusion le 12/04/2020

Elle a passé 26 ans de sa vie en quarantaine, fut traitée de sorcière et d’hystérique par toute la presse américaine au début du XXe siècle. C’est la tragique histoire de Mary Malone, surnommée « Mary Typhoïde », une cuisinière de New York qui fut identifiée comme la première porteuse saine de l’histoire des sciences américaine, après avoir contaminer de nombreuses et opulentes familles avec ses bons petits plats et sans jamais présenter aucun symptôme, d’où son terrible surnom. Le docteur Luc Perino, dans son ouvrage Patients zéro, consacre un chapitre à Mary Typhoïde, la première porteuse saine reconnue comme telle. 

Publicado em 14/04/2020 - Modificado em 14/04/2020 - Por Caroline Lachowsky

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias