Une commission du Congrès américain reconnaît le «génocide» arménien
AFP
Artigo

Une commission du Congrès américain reconnaît le «génocide» arménien

Une commission de la Chambre des représentants américains, a adopté une résolution jeudi 4 mars 2010 qualifiant de «génocide» les massacres d’Arméniens commis sous l'Empire ottoman entre 1915 et 1923, ignorant les mises en garde de la secrétaire d'Etat Hillary Clinton et d'Ankara qui a immédiatement rappelé son ambassadeur en poste à Washington.
Por RFI -

Avec notre correspondante à Washington, Donaig Ledu

La Maison Blanche et le Département d’Etat avaient pourtant prévenu : le vote de cette résolution par la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants risquait de porter un coup à la qualité des liens entre Washington et Ankara, mais aussi de freiner la normalisation des relations entre la Turquie et l’Arménie.

Les pressions, qu’elles viennent de l’administration américaine ou du gouvernement turc, via des opérations de lobbying intensif ces dernières semaines, n’ont donc pas suffi.

La résolution, non contraignante, a été adoptée de justesse, par 23 voix contre 22. Elle demande à ce que le massacre d’un million et demi d'Arméniens, entre 1915 et 1923, soit officiellement qualifié de génocide par l’administration américaine. Ce que Barack Obama s’est bien gardé de faire depuis qu’il est président, se contentant prudemment de parler d’atrocités.

Le rappel immédiat de l’ambassadeur de Turquie auprès des Etats-Unis n’est pas une surprise. Il y a un précédent. Il y a trois ans, la même commission de la Chambre des représentants avait adopté une résolution similaire, entraînant la même conséquence immédiate. L’affaire s’était arrêtée là, la résolution n’avait jamais par la suite été présentée au vote de la Chambre dans son ensemble.

Publicado em 18/02/2016 - Modificado em 02/12/2016

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias