Áudio

Tunisie: les traces de la Grande Guerre sont peu visibles (volet n°5)

Quatrième régiment de tirailleurs tunisiens à la gare d'Austerlitz lors du défilé du 14 juillet [Paris], photographie, 1913. © Coll. Éric Deroo / DR
Quatrième régiment de tirailleurs tunisiens à la gare d'Austerlitz lors du défilé du 14 juillet [Paris], photographie, 1913.
© Coll. Éric Deroo / DR
Suite de notre série sur la Première Guerre mondiale et son héritage.

02’11'' - Première diffusion le 25/07/2014

Cette année est marquée par la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale. Une guerre à laquelle ont participé les armées coloniales. Plus de 50 000 Tunisiens ont ainsi été mobilisés selon les chiffres officiels français. Jusqu’à 80 000 estiment des certains historiens. Mais les traces de la Grande Guerre en Tunisie sont peu visibles, la mémoire de ce conflit repose essentiellement sur les récits des descendants des combattants.

La contribution des Tunisiens à la Première Guerre mondiale a pourtant été bien plus importante que lors de la guerre 39-45. Mais les combats s’étant déroulés loin de la terre tunisienne, il n’existe aujourd’hui aucun lieu de mémoire de ce conflit dans le pays. D’anciennes cartes postales témoignent de monuments aux morts érigés en leur hommage après la Première Guerre mondiale dans plusieurs communes de Tunisie. Mais l’indépendance venue, les autorités ont voulu mettre en place une autre mémoire sur cette période.

Nulle trace non plus des 10 000 Tunisiens qui ont péri au cours de la Grande Guerre. Les corps des anciens combattants morts pour la France reposent dans des cimetières sur le sol français. 

 

Publicado em 10/09/2015 - Modificado em 29/05/2017 - Por Camille Lafrance

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias