Áudio

Rwanda: les médias de la haine

Ferdinand Nahimana (G), 53 ans, l'un des fondateurs de la Radio Télévision Libre des Milles Collines (RTLM), au Tribunal pénal international pour le Rwanda à Arusha (Tanzanie) en 2003.
Ferdinand Nahimana (G), 53 ans, l'un des fondateurs de la Radio Télévision Libre des Milles Collines (RTLM), au Tribunal pénal international pour le Rwanda à Arusha (Tanzanie) en 2003.
Stella Vuzo / AFP
En 1993 à Kigali, une toute nouvelle radio musicale fait son apparition dans le paysage audiovisuel. C’est la RTLM, la Radio-Télévision Libre des Mille Collines. Cette radio, si séduisante par sa modernité et sa liberté de ton, est en réalité la radio de propagande gouvernementale au service du génocide des Tutsis du Rwanda, condamnée en 2003 par le Tribunal Pénal International pour le Rwanda.

45'58'' - Première diffusion le 08/12/2012

Presque 20 ans après le génocide, le metteur en scène Milo Rau fait revivre la radio de la haine, dans une pièce intitulée Hate Radio, véritable reconstitution d’une émission de la RTLM. 

Invités :
- Assumpta Mugiraneza, politologue et directrice du Centre Iriba* pour le patrimoine multimédia rwandais.
- Patrick de St Exupéry, rédacteur en chef de la Revue XXI, ancien grand reporter au journal Le Figaro

Avec des extraits de la pièce Hate Radio, ainsi que les interviews de Milo Rau et des trois comédiens de la pièce : Afazali Dewaele, Sébastien Foucault, Nancy Nkusi, Diogène Ntarindwa (Atome) dans le rôle de Kantano. 

-----

* Iriba signifie « la source » en kinyarwanda, langue officielle du Rwanda.

Publicado em 24/02/2016 - Modificado em 01/04/2019 - Por Valérie Nivelon

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias