Áudio

Que nous apprend la Grande Guerre sur les maladies?

Cinq gueules cassées assistent à la signature du Traité de paix
Cinq gueules cassées assistent à la signature du Traité de paix Carte postale (papier imprimé) Péronne, Historial de la Grande Guerre.
Historial de la Grande Guerre-Péronne © Yazid Medmoun
Le 1er juillet 1916, débute la bataille de la Somme, l'une des plus meurtrières de l'histoire humaine, hors victimes civiles, avec plus d’un million de morts en moins de cinq mois. La Première Guerre mondiale fera au total plus de neuf millions de victimes militaires et laissera plusieurs millions d’invalides. Aux blessures physiques des « gueules cassées », il faut ajouter les traumatismes psychologiques nés dans l’enfer boueux des tranchées. Ce désastre humain est à l’origine d’une importante évolution de la psychiatrie et de la définition moderne du syndrome de stress post-traumatique. 10 millions de morts et 21 millions de blessés, comment s'organise le système de santé ? Quel est le rôle de la Croix Rouge ? Gueules cassées, obusite, comment faire face aux nouvelles maladies liées à la guerre ?

46'00" - Première diffusion 01/07/2014

Invitée :
- Sophie Delaporte, historienne, maître de conférences et chercheur au Centre d’Histoire des Sociétés, des Sciences et des Conflits à l’Université de Picardie Jules Vernes. Auteur de Les médecins dans la Grande Guerre 1914-1918. Paris, Bayard, 2003.

 

 

La Grande Guerre et les maladies
Didier Bleu/© RFI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicado em 09/11/2015 - Modificado em 10/11/2017 - Por Claire Hédon

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias