Le nouveau Premier ministre du Nigeria, Abubakar Tafewa Balewa, lors des cérémonies d'indépendance, le 1er octobre 1960 à Abuja au Nigeria.
Le nouveau Premier ministre du Nigeria, Abubakar Tafewa Balewa, lors des cérémonies d'indépendance, le 1er octobre 1960 à Abuja au Nigeria.
Mark Kauffman/The LIFE Picture Collection via Getty Images)

Indépendances africaines : le Nigeria

Colonie du Royaume-Uni depuis la fin du XVIIIe siècle, le Nigeria doit son nom au fleuve Niger. La richesse des sols en minerais était la cible des exploitations britanniques jusqu’à la proclamation de l’indépendance du pays le 1er octobre 1960. Le gouverneur de la région Est du pays, Nnamdi Azikiwe, est dans un premier temps nommé le gouverneur général du Nigéria le 16 novembre 1960. Il devient président trois ans plus tard lors de la proclamation de la République. À l’époque, le pays est déjà le plus peuplé du continent africain et possède de grands atouts économiques dans plusieurs secteurs. Mais, les tensions entre de nombreuses ethnies empêchent l’envol économique ainsi que des coups d’État, les guerres et de longues périodes de dictature. Aujourd’hui le pays est la première puissance économique africaine mais très exposé aux attentats et aux menaces du mouvement terroriste Boko Haram.

Publicado em 29/09/2020 - Modificado em 18/11/2020

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias