Áudio
De Kenyatta à Sankara : les voix de la révolution africaine
Patrice Lumumba à New York en août 1960. Il est assassiné six mois plus tard au Katanga.
© AFP
« L’indépendance ne se donne pas, ça se prend, ça s’arrache, ça se paie en sang et en cadavres! », rappelle Aimé Césaire lorsqu’il pose la question de l’indépendance pour sa terre natale, la Martinique. Un prix payé cher pour nombre de figures de la révolution africaine.
Malcolm X
© bondamanjak

Patrice Lumumba, Mehdi Ben Barka, ou encore Malcolm X sont morts assassinés pour ne citer qu’eux.

Des noms que notre invité Saïd Bouamama remet à l’ordre du jour en bon sociologue et militant associatif qu’il est.
De Jomo Kenyatta à Thomas Sankara, il faut entendre les voix des grands penseurs africains parce qu’ils sont des hommes de combat. L’indépendance, c’est aussi une guerre dans laquelle certains se sont sacrifiés et d’autres fourvoyés.
Avec Saïd Bouamama, auteur de « Figures de la révolution africaine » aux éditions de la Découverte. Il est aussi l’auteur de « Les discriminations racistes : une arme de division massive » à l’Harmattan.

Avec les voix de Jomo Kenyatta, Aimé Césaire, Frantz Fanon, Patrice Lumumba, Kwame Nkrumah et Thomas Sankara.

Merci à l’INA, à la sonothèque de RFI et à Christophe Cujelin pour son film : «Capitaine Thomas Sankara».
 
Reportage au Burkina Faso :
Sur les traces de Sankara, nous partons en reportage à Bobo Dioulasso, deuxième ville du Burkina Faso, où Bakari Barro et Urbain Kan étaient tous les deux ados dans les années 80, et ils ont participé à la révolution menée par Thomas Sankara.

Première diffusion le 01/11/2014

Publicado em 05/10/2015 - Modificado em 29/10/2015 - Por Valérie Nivelon

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias