Áudio

Chute de Kadhafi: «Ses combattants armés ont bouleversé la donne au nord du Mali»

Chute de Kadhafi: «Ses combattants armés ont bouleversé la donne au nord du Mali»
Mouammar Kadhafi est mort le 20 octobre 2011.
Huseyin Dogan/Reuters
La mort de Mouammar Kadhafi en octobre 2011 dans la région de Syrte, le convoi du numéro 1 libyen bombardé par l'Otan et la foule qui lynche le dirigeant en fuite... Cette disparition, la fin de ce régime, ont eu des conséquences énormes en Afrique de l'Ouest. Naffet Keita, anthropologue à l'université de Bamako, est l’invité Afrique soir de Nathalie Amar.

6'20'' - Première diffusion le 20/10/2016

La Légion islamique (1) créée par Kadhafi en 1972, a participé aux nombreux combats pour le contrôle de la bande d’Aozou (2) vers les années 1986. Ces combattants Touaregs aguerris et très équipés, ont bouleversé la donne dans le Nord du Mali. Même après la signature en avril 1992 du Pacte National entre le gouvernement malien et la rébellion touarègue, la zone n’a jamais été vraiment pacifiée.

Après la chute de Kadhafi, ces soldats ont reflué vers le Mali. Le retour de ces migrants armés a désarticulé la donne politique et institutionnelle au Mali. Car si les armes légères étaient déjà très présentes dans cette zone - grâce aux trafics en tous genres - les armes de destruction massive leur ont succédé, telles les roquettes et les missiles antichars qui ont proliféré dans toute la région. La Libye est devenue une sorte de marché d’armes à ciel ouvert.

Pour les pays d’Afrique de l’ouest, Kadhafi représentait une icône qui avait la volonté de mettre en œuvre les Etats-Unis d’Afrique conformément à son discours au sommet d’Accra de 2007. Et il en avait les moyens : grâce à son aide beaucoup de pays africains ont ainsi accédé à leurs premiers satellites. Pour les Africains, sa volonté de créer des outils à long terme, comme le fonds monétaire africain, la banque centrale africaine ou la banque africaine des investissements, en faisait un visionnaire. L’aspect autoritaire, dictatorial de son régime passait au second plan car il avait su fédérer les grandes tribus autour d’une vision de développement de la Libye et de ses pays voisins. Cette image positive de Kadhafi existe toujours en Afrique.

(1) La Légion islamique, créée sur le modèle de la Légion étrangère française, était dotée de six divisions de combattants étrangers.
(2) La bande d’Aouzo, riche en ressources minières et pétrolières, est un territoire au Nord du Tchad situé le long de la frontière libyenne. Elle a été envahie en 1973, puis annexée en 1976 par la Libye. Sous la pression internationale, l’armée libyenne l’évacue en 1994.

Publicado em 11/01/2017 - Modificado em 17/03/2017 - Por Nathalie Amar

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias