Le brise-glace Xuelong, qui partira pour l'Arctique, arrive à Xiamen le 27 juin 2010, dans le sud de la Chine.
Le brise-glace Xuelong, qui partira pour l'Arctique, arrive à Xiamen le 27 juin 2010, dans le sud de la Chine.
STR / AFP
Artigo

Un navire marchand chinois rejoint l'Europe par la route de l'Arctique

Effet du réchauffement de la planète et de la fonte des glaces ? Pour la première fois, un navire marchand chinois a entrepris de rejoindre l'Europe en passant par la route de l'Arctique, plus courte que la route du Sud, mais utilisable seulement deux mois par an.
Por RFI -

Un navire de la compagnie de fret chinoise Cosco se dirige en ce moment vers l'Europe. Une destination qu'il devrait atteindre en 33 jours en passant par le nord-est de l'Asie et en longeant les côtes de la Sibérie. Par rapport à l'itinéraire habituel qui passe par le Sud et le canal de Suez, le trajet est raccourci de plus de 6 000 km.

Pour les exportateurs chinois, cela signifie moins de délais de livraison, moins de carburant et la certitude d'échapper aux pirates du golfe d'Aden qui ont pour effet de faire bondir les primes d'assurances. Toutefois, le passage par le détroit de Behring et l'Arctique n'est accessible que deux mois par an en août et septembre, avant d'être réinvesti par les glaces.

Cette première réussite commerciale chinoise en Arctique fait suite à la traversée scientifique de l'été 2012 réalisée par le brise-glace Xue Long. Encore occasionnelle, la route du Nord-Est est appelée à un grand développement. Le volume de marchandises transportées, 1,2 million de tonnes en 2012, devrait passer à 50 millions de tonnes en 2020.

Publicado em 06/06/2019 - Modificado em 20/09/2019

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias