Des Tigres tamouls au Sri Lanka en 1996.
Des Tigres tamouls au Sri Lanka en 1996.
Cyril Le Tourneur/Gamma-Rapho via Gett
Cronologia

Trente-sept ans de conflit

La guerre au Sri Lanka en quelques dates.
Por RFI avec AFP -

1972 : Création des Nouveaux tigres tamouls (TNT) par Velupillaï Prabhakaran, qui deviennent en mai 1976 les Tigres de libération de l’Eelam tamoul (LTTE).

1983 : Le conflit se transforme en guérilla, les Tigres réclamant un État indépendant dans le nord et l’est. La guerre éclate après la mort de centaines de Tamouls dans des émeutes.

29 juillet 1987 : Accord New Delhi/Colombo pour mettre fin au séparatisme tamoul. L’Inde déploie des troupes au Sri Lanka.

24 mars 1990 : L’Inde se retire après avoir perdu 1.138 soldats.

21 mai 1991 : Le Premier ministre indien Rajiv Gandhi est assassiné dans un attentat suicide attribué aux LTTE.

1er mai 1993 : Les Tigres assassinent le président sri-lankais Ranasinghe Premadasa.

26 septembre 1998 : Les rebelles s’emparent de la ville de Kilinochchi : plus de 1.000 soldats et 250 insurgés tués.

23 février 2002 : Cessez-le-feu sous l’égide de la Norvège.

18 septembre 2002 : Anton Balasingham, l’idéologue des Tigres, annonce se battre pour l’autodétermination et non plus l’indépendance.

mars 2004 : Un dirigeant des Tigres, le commandant Karuna, fait scission avec les LTTE, provoquant un conflit interne qui se traduira par plusieurs assassinats.

12 mai 2004 : Échec d’une relance de pourparlers suspendus en 2003 par les Tigres tamouls.

24 juin 2005 : Accord gouvernement/rébellion sur l’aide aux survivants du tsunami du 26 décembre 2004.

12 août 2005 : Assassinat du ministre des Affaires étrangères Lakshman Kadirgamar. État d’urgence.

17 novembre 2005 : Élection du président nationaliste Mahinda Rajapakse, partisan de la guerre à outrance.

29 oct 2006 : Échec de négociations à Genève.

26 mars 2007 : Premier raid aérien des LTTE contre une base militaire près de l’aéroport de Colombo.

Juillet 2007 : Les Tigres perdent leurs fiefs dans l’est.

2 novembre 2007 : Le chef de la branche politique des LTTE, S.P. Thamilselvan, tué dans un raid.

16 janvier 2008 : 27 civils tués dans un attentat, jour de la rupture officielle du cessez-le-feu de 2002.

2 septembre 2008 : L’armée s’empare de Mallavi (nord), ville bastion des rebelles.

2 janvier 2009 : L’armée s’empare de Kilinochchi, « capitale » politique des Tigres dans le nord.

25 janvier 2009 : Reprise de Mullaittivu, dernière ville aux mains de la rébellion.

29 janvier 2009 :La communauté internationale appelle à épargner 200.000 civils pris au piège des combats dans le Nord-Est, où des centaines d’habitants ont été tués en un mois.

2 février 2009 : Le Sri Lanka exhorte les Tamouls à quitter la zone du conflit.

6 avril 2009 : Au moins 525 rebelles tués dans des combats.

20 avrril 2009 : Plus de 35.000 civils fuient la zone tenue par les rebelles.

16 mai 2009 : Les rebelles sont « militairement battus » (président Rajapakse).

17 mai 2009 : La guérilla annonce avoir cessé le combat, admettant sa défaite militaire.

18 mai 2009 : Le Sri Lanka proclame sa victoire militaire contre les Tigres en s’emparant de leur dernière poche dans le Nord-Est et en tuant tous les dirigeants de la guérilla, dont son chef Velupillaï Prabhakaran.

Publicado em 20/06/2017 - Modificado em 06/07/2017

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias