Champ d'éoliennes
Champ d'éoliennes.
Carlos Barria / REUTERS
Artigo

Les éoliennes ont le vent en poupe aux Galapagos

Les autorités équatoriennes ont présenté un plan visant à bannir des îles Galapagos les combustibles polluants, d'ici 2015. Situé dans l'océan Pacifique, à environ 1 000 kilomètres de l’Équateur, cet archipel constitue une réserve naturelle classée au patrimoine mondial de l'Unesco. L’archipel va bénéficier du plus important projet d’énergie éolienne du pays.
Por Dominique Raizon -

« La consommation de diesel produit des gaz à effet de serre et nous essayons de les réduire sensiblement. Nous espérons mettre fin à une production de trois mille tonnes annuelles de dioxyde de carbone », explique José Moscoso, l'un des promoteurs de ce programme. Pour parvenir à ces fins, le projet démarre avec trois turbines produisant 800 kilowatt heures chacune. Ces éoliennes devraient permettre de réduire de moitié la consommation de diesel à San Cristobal, la seconde île la plus peuplée des Galapagos.

Iguane des Galapagos
Iguane des Galapagos. | Domaine public

Il y a un an, le gouvernement avait décrété l'état d'urgence pour l'archipel, en annonçant des restrictions pour les vols et les permis de résidence, ainsi que la limitation du tourisme. Outre les éoliennes, le gouvernement équatorien prévoit également la mise en oeuvre de programmes d'énergie solaire et l'utilisation de bio-combustible.

Soutien financier du G8

Classé par l'Unesco au patrimoine mondial de l'Humanité depuis 1978, l'archipel entouré d'une réserve marine unique au monde figure aussi depuis juin sur sa liste du patrimoine mondial en péril, notamment en raison de l'augmentation du tourisme.

Ce projet a reçu un soutien financier des pays les plus industrialisés du G8 à savoir : les États-Unis, l'Allemagne, le Canada, la France, l'Italie, le Japon, la Russie et le Royaume-Uni.

Pour en savoir plus :

Site du syndicat des énergies renouvelables (SER)

Publicado em 10/11/2015 - Modificado em 10/11/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias