Áudio
Dire Dawa : gare aux trains fantômes
Grégoire Pourtier / RFI
En Éthiopie, ce sera en 2017 les 100 ans de l’inauguration de la ligne de train Addis Abeba-Djibouti. Une ligne historique cependant abandonnée, il y a quelque temps, au profit du transport routier. Un petit tronçon a toutefois été rouvert en début d’année, entre la ville éthiopienne de Dire Dawa et la frontière djiboutienne. Mais en décrépitude, ces gares, ces rails et ces trains construits par les Français sont sans avenir. Au-delà de sa vétusté, la ligne sera bientôt surpassée par un nouveau tracé, quasiment parallèle et emprunté par des machines modernes. Les temps changent, ce sont désormais les Chinois qui sont aux commandes. À Dire Dawa, ville qui s’est développée grâce à l’arrivée du chemin de fer, certains ont du mal à concevoir la disparition de ce symbole de l’Éthiopie du XXe siècle.

Publicado em 25/02/2020 - Modificado em 04/06/2020 - Por Grégoire Pourtier

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias