#Francês da atualidade

Maître-mot

mots-actu_m.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

La proximité, maître-mot des élections législatives au Burkina-Faso ! Rencontre avec les associations, marquage au corps, comme on dit chez les sportifs, pour convaincre les électeurs. Ce scrutin, apparemment, va se jouer sur le terrain. Et si la proximité en est le maître-mot, c’est que c’en est le principe, l’idée la plus importante. Alors l’expression se passe facilement d’explications : on la comprend de manière intuitive, même si on ne l’a jamais rencontrée. Mais pourtant elle est intéressante, marquante : elle est assez particulière et joue comme un superlatif. Elle intensifie le sens général. En effet, maître renforce, grandit le mot qu’il accompagne. Et que d’ailleurs il précède : le maître-mot et non le mot-maître ! Ce qui donne à cette expression une couleur un peu archaïque, comme pour lui donner un prestige supplémentaire.

Une construction assez étonnante donc, d’autant qu’elle n’a pas vraiment d’autres réalisations. Quelques-unes quand même, qui d’ailleurs évoquent également un passé lointain : le maître-autel dans une église, ou quelques termes techniques : maître-cylindre, maître-esclave.

Et puis bien sûr, quelques autres exemples, dont l’effet de sens est tout à fait différent, pour désigner des métiers ou des positions professionnelles : maître-chien, à propos de celui qui a dressé un chien à accomplir certaines missions, de protection, d’attaque ou de recherche grâce au flair de l’animal ; maître-coq ou maître-queux, cuisinier en chef ; et maître-chanteur, bien sûr, celui qui extorque de l’argent pour prix de son silence, quand ses révélations pourraient mettre quelqu’un en position délicate. Ou encore une maîtresse-femme, qui a du caractère et du tempérament. Encore une manière assez paradoxale d’exprimer le machisme dans la langue : comme si une maîtresse-femme était une anomalie ou en tout cas un cas exceptionnel !

Sans cela, ce maître se retrouve avec des significations assez semblables, mais placé après et non avant le nom qu’il rehausse : une pièce maîtresse, une poutre maîtresse ou un atout maître.

Avertissement !  
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias