#Francês da atualidade

Journal en français facile 30/12/2019 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

Johanne Burgell : Vous écoutez RFI, il est 21 heures à Paris, 20 heures en temps universel. Bonsoir et bienvenue dans votre Journal en français facile, pour le présenter ce soir avec moi, Sylvie Berruet, bonsoir.

Sylvie Berruet : Bonsoir Johanne, bonsoir à tous.

JB : Les États-Unis disent vouloir éviter une escalade avec l’Iran, au lendemain de frappes américaines contre des factions pro-Iran en Irak... Quel est le rôle joué par les milices chiites dans ce conflit ? Élément de réponse dès le début de ce journal.

SB : Le ton monte entre la Bolivie, le Mexique et l’Espagne. La présidente par intérim bolivienne expulse l’ambassadrice mexicaine à La Paz, mais aussi deux diplomates espagnols. Une décision qui survient après un incident diplomatique entre les trois pays vendredi à La Paz.

JB : L’Australie toujours ravagée par des incendies. 100 000 personnes ont dû être évacuées dans les environs de la ville de Melbourne. En cette veille de Nouvel An, les esprits ne sont pas à la fête, pourtant Sydney a décidé de maintenir son feu d’artifice... Nous verrons que cette décision sème l’interrogation.

------

SB : Les États-Unis veulent éviter une escalade des tensions avec l’Iran.

JB : C’est ce qu’a affirmé un haut responsable américain aujourd’hui, au lendemain d’un raid meurtrier contre une milice irakienne pro-Iran. Au moins 25 morts et une trentaine de blessés, c’est le dernier bilan des frappes américaines en Irak. Les États-Unis ont agi en représailles à une série d’attaques à la roquette contre des positions américaines, mais en Irak, ces raids ont provoqué l’indignation générale, jusqu’au plus haut niveau de l’État. Les miliciens chiites sont en conflit ouvert avec l’armée américaine. Qui sont-ils ? Voici l’éclairage de Nicolas Falez.

[Transcription manquante]

JB : De son côté, le gouvernement irakien a menacé de revoir ses relations avec Washington. Des dizaines de députés irakiens ont appelé à réexaminer l’accord de coopération américano-irakien qui encadre la présence de 5 200 soldats américains dans le pays.

SB : La Ligue arabe tiendra demain, une réunion d’urgence sur la situation en Libye, à la demande de l’Égypte.

JB : Plongée dans le chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est aujourd’hui déchirée entre deux autorités : le gouvernement d’union nationale à Tripoli, soutenu par l’ONU, et un pouvoir incarné par le maréchal Khalifa Haftar dans l’est du pays. Le maréchal Haftar a lancé une offensive au mois d’avril pour conquérir la capitale libyenne. Aujourd’hui, le président français Emmanuel Macron, et son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi ont appelé à la retenue face au risque d’escalade militaire en Libye.

SB : Rien ne va plus entre la Bolivie, le Mexique et l’Espagne.

JB : La présidente bolivienne par intérim, Jeanine Añez, a annoncé l’expulsion de l’ambassadrice mexicaine en Bolivie ainsi que celle de la chargée d’affaires et du consul espagnol. Deux autres diplomates de ces deux pays sont concernés par ces expulsions. Cette décision a été prise après un incident diplomatique survenu vendredi à La Paz. La Bolivie accuse l’Espagne d’avoir essayé d’organiser la fuite d’un ancien bras droit du président bolivien déchu, Evo Morales. L’ex-président bolivien est réfugié dans l’ambassade mexicaine à La Paz, avec une dizaine de ses proches. Romain Lemaresquier.

[Transcription manquante]

JB : Madrid a déclaré aujourd’hui ne plus vouloir sur son territoire trois membres du personnel diplomatique bolivien.

SB : Direction la Chine. L’homme qui a créé des bébés génétiquement modifiés vient d’être condamné à 3 ans de prison.

JB : En fin d’année dernière, il avait annoncé avoir fait naître des jumelles à l’ADN modifié pour les rendre résistantes au virus du Sida. C’était une première mondiale ! Mais cette annonce avait provoqué de vives critiques dans le monde entier. Le gouvernement chinois n’avait pas tardé à arrêter le scientifique. À Shanghai, Angélique Forget.

[Transcription manquante]

SB : 100 000 habitants obligés d’évacuer l’État de Victoria dans le sud-est de l’Australie.

JB : Les températures chaudes et les vents violents attisent les feux de forêt. Plus de 4 millions d’hectares sont déjà partis en fumée, soit l’équivalent de la Belgique. C’est dans ce contexte que la côte est de l’Australie va passer le cap du Nouvel An. L’ambiance n’est clairement pas à la fête, la ville de Syndey a pourtant décidé de maintenir son feu d’artifice. Cette décision suscite la polémique. Sur place pour RFI, Grégory Plesse.

[Transcription manquante]

SB : Et en France, la grève se poursuit à moins de 24 heures des vœux d’Emmanuel Macron.

JB : Vingt-sixième jour de grève contre la réforme des retraites. Les transports sont toujours perturbés, en particulier dans la région parisienne. Les manifestants attendent un geste fort du président français, notamment sur l’âge pivot fixé à 64 ans, c’est-à-dire l’âge à partir duquel le départ à la retraite sans pénalité sera possible.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias