#Francês da atualidade

Journal en français facile 22/11 20h00 GMT

Image par défaut des émissions / éditions
RFI
Transcription

Céline Pellarin :
Vous écoutez RFI. Il est 20h TU, 21h à Paris. Bienvenue dans votre journal en français facile, et présenté ce soir avec Zéphirin Kouadio. Bonsoir Zéphirin.

Zéphirin Kouadio :
Bonsoir Céline, bonsoir à tous.

CP
À la une de cette édition du mardi 22 novembre: le gouvernement turc est obligé de céder face à la contestation. En cause un texte de loi qui permettrait à des personnes coupables d'agressions sexuelles de ne pas être condamnées, si elles se marient avec leurs victimes.

ZK
Donald Trump n'est pas encore le président des Etats Unis mais il a déjà déclaré ses ambitions. Le président-élu veut, entre autre choses, être celui qui réconciliera les Israéliens et les Palestiniens.

CP
En France, ce braquage, ce vol à main armé contre de riches touristes étrangères. Les voleurs ont emporté, au moins, cinq millions d'euros.

ZK
En Turquie, le gouvernement fait marche arrière sur un projet de loi contesté.

CP
Et dans ce texte, les personnes qui étaient accusées d'agression sexuelle pouvaient échapper à la justice s'ils épousent leur victime. Le pouvoir turc, fait face à une forte mobilisation, une contestation des ONG et des citoyens. Ce matin, le Premier ministre turc a annoncé que la proposition de loi ne sera pas annulée, mais entièrement révisée, rénovée. A Istanbul, Alexandre Billette.

Le gouvernement turc avait présenté ce projet de loi comme une réponse aux mariages précoces, qui sont encore fréquents dans certaines régions : puisque les relations sexuelles avec des mineurs de moins de 16 ans sont interdites par la loi, des hommes seraient reconnus coupables d'agression sexuelle, même si le couple était « consentant ». C'était du moins l'argumentaire de l'AKP ces derniers jours, qui évoquait notamment l'isolement des jeunes femmes et de leurs enfants lorsque le mari est en prison. Devant le tollé le gouvernement a reculé : au sein même du parti au pouvoir des voix s'étaient élevées contre le projet. Maintenant le gouvernement va revoir sa copie et revenir avec un autre projet de loi. Mais ce que le débat des derniers jours révèle, c'est que le gouvernement turc non seulement reconnaît la réalité des mariages précoces, il semble même donner son aval, alors que ces mariages sont souvent des mariages forcés, imposés à des enfants par leurs familles.

CP
Et on a appris que le Parlement européen qui va se prononcer pour le gel des négociations sur l'adhésion de la Turquie au sein de l'Union européenne. A l'origine de cette démarche, la répression qui en cours en Turquie depuis le coup d'Etat avorté du mois de juillet.

ZK
À Présent les Etats Unis, Donald Trump est en train d'organiser son équipe qui dirigera le pays a ses cotés à la Maison Blanche, mais le président-élu américain a aussi son avis sur les personnes étrangères avec qui il aimerait bien travailler.

CP
Donald Trump en effet, aimerait bien que Nigel Farage devienne l'ambassadeur britannique aux Etats Unis. Ignorant totalement les usages, la politesse de la diplomatie internationale, le président-élu américain a donné son avis dans un message sur les réseaux sociaux. La réponse des autorités britanniques a été immédiate et des plus sèches : il n'y a pas de poste disponible, nous avons déjà un excellent ambassadeur. Mais depuis, on ne décolère pas à Londres. Muriel Delcroix :

À Downing street c'est la consternation: non seulement Donald Trump s'est permis de dicter sa conduite à un autre pays, mais surtout il l'a fait publiquement via twitter en s'asseyant sur tous les protocoles diplomatiques et alors que Londres et Washington sont censés avoir le plus grand respect 'un pour l'autre en vertu de leur fameuse « relation spéciale ». Cette intervention inédite et extrêmement désinvolte vient de jeter un froid entre Donald Trump et Theresa May avant même qu'ils ne se soient rencontrés et oblige les services de la Première ministre à réaffirmer toute leur confiance à leur ambassadeur actuel aux Etats Unis. Sir Kim Darroch se retrouve en effet dans une position difficile au moment même où il s'efforce de forger des liens avec la nouvelle administration américaine. Quant à Nigel Farage, il se dit lui, « flatté » et savoure le moment car le leader du parti Ukip qui est depuis longtemps la bête noire des Conservateurs se retrouve à nouveau sous les projecteurs mais cette fois grâce à la complicité du plus puissant dirigeant de la planète. De quoi oublier momentanément pour le Ukip, les ennuis à venir. Le petit parti europhobe est désormais dans le collimateur de la Commission électorale britannique qui soupçonne le Ukip d'avoir utilisé des fonds européens pour financer sa campagne pro-Brexit.

ZK
Autre déclaration de Donald Trump cette fois ci dans le journal, le New York Times. Le président-élu après avoir affirmé durant sa campagne vouloir sortir de l'accord de Paris sur le changement climatique, n'est finalement pas totalement contre.

CP
Donald Trump se dit même "ouvert" sur ce texte signé l'année dernière lors de la COP21. Un accord qui doit limiter à 2°C la hausse des températures sur la planète. Toujours dans le journal le New York Times, Donald Trump aimerait s'emparer d'un dossier diplomatique très sensible, le conflit israélo-palestinien, car il voudrait, je cite "être celui qui fera la paix entre Israël et les Palestiniens".

ZK
Venons-en à présent à la guerre en Syrie. La communauté internationale est impuissante et semble résignée, défaitiste face à la catastrophe humanitaire à Alep.

CP
Le régime syrien est en effet déterminé à reconquérir les quartiers Est de la ville, qui sont contrôlés par les rebelles. Pour cela, les bombardements sont incessants, sans relâche depuis une semaine. Des raids aériens toujours menée avec l’aide de la Russie.  Ecoutez Abou el Haythem el Hour qui est militant de l’opposition syrienne. Pour lui la fin est proche, Alep ne pourra plus résister bien longtemps.

« Les bombardements se poursuivent, c’est le septième jour consécutif. Les aviations de guerre syrienne et russe mènent des frappes sans interruption contre plusieurs quartiers de la ville d’Alep. Nous avons des morts partout, dans tous les quartiers, Qatarji, Shaar, Ferdous, Soukari, Seif el Dawla. Durant les dernières 24h il y a eu plus de cent cinquante blessés. Beaucoup succomberons à leurs blessures. Il n’y a aucun moyen de les soigner. Tous les hôpitaux sont détruits. Les régions dans la campagne à l’ouest d’Alep ont aussi été bombardées. L’un des centre d’intervention des Casques Blancs, les secouristes bénévoles, dans cette zone a été touché par raid aérien. Il est désormais hors de fonction. ».

CP
Abou el Haythem el Hour militant de l’opposition syrienne contacté à Alep par Sami Boukhelifa. Et sachez que selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme au moins cent quarante et un civils ont été tués dans les quartiers rebelles d’Alep lors de cette semaine de bombardements.

ZK
Et puis en France, à cinq jours du second tour de la primaire de la droite et du centre pour la présidentielle de 2017, les deux candidats encore en lice ne se ménagent pas.

CP
Alain Juppé a accusé ce soir François Fillon, son rival, d'avoir de plus en plus de soutiens à l'extrême droite, ce que dément catégoriquement l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy. La veille, Alain Juppé accusait déjà François Fillon d'avoir un programme économique "brutal".

ZK
Toujours en France, un nouveau vol à main armée contre des touristes à Paris.

CP
Les malfaiteurs, les voleurs ont braqué la voiture de deux riches femmes originaires du Qatar. Elles roulaient sur l'autoroute A1 hier après avoir atterri à l'aéroport du Bourget. Le montant du butin, du vol, est d’au moins cinq millions d'euros. Alice Pozycki.

C'est aux portes de Paris, alors qu'elles étaient à bord de leur voiture de location, une Bentley, que les deux sœurs ont été prises pour cible. Deux hommes cagoulés ont obligé le chauffeur du véhicule à sortir de l'autoroute pour se garer sur une aire de repos. Les agresseurs ont ensuite aspergé les victimes de gaz lacrymogène avant d'emporter tout ce qui se trouvait dans la voiture. Entre les bijoux, les vêtements, les bagages, le montant du butin s'élèverait à au moins cinq millions d'euros. Selon une source policière citée par l'AFP, les deux sœurs âgées d'une soixantaine d'années appartiennent à une puissante famille industrielle du Qatar. Les suspects eux, sont activement recherchés par la police. Cette attaque en rappelle une autre largement médiatisée : celle de Kim Kardashian. Il y a moins de deux mois la vedette de téléréalité américaine s'était fait dérober pour dix millions d'euros de bijoux alors qu’elle se trouvait dans un hôtel particulier de la capitale. Au début du mois de novembre le gouvernement français a débloqué une quinzaine de millions d'euros pour améliorer la sécurité à Paris. Avec l'espoir d'enrayer la baisse de fréquentation touristique constatée depuis les attentats de novembre 2015.

ZK
Alice Pozycki. Et puis un mot de voile, les eaux de l'Atlantique Sud ne réussissent décidément pas à Vincent Riou.

CP
Comme lors du dernier Vendée Globe, il y a quatre ans, le skipper, le navigateur a été obligé d'abandonner la course, son bateau a heurté un OFNI c’est un Objet Flottant Non Identifié. Le Français, était pourtant l'un des favoris de la course Vendée Globe autour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. Une course qu’il a gagné lors de la cinquième édition c’était en 2005. Vous écoutez RFI, il est 20h passé de dix TU. Et c'est la fin de ce journal en français facile. Merci d'avoir été en notre compagnie et merci à Zéphirin Kouadio. Zéphirin à bientôt.

ZK
À bientôt Céline

CP
Petit rappel, ce journal en français facile vous pouvez le réécouter et le lire sur le site RFI Savoirs, avec un s.
Bonne soirée à l'écoute de la radio du monde.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias