#Francês da atualidade

Journal en français facile 11/10/2018 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

Romain Auzouy : Vous écoutez RFI il est 22h à Paris, 20h en temps universel. Et c’est l’heure de retrouver votre Journal en français facile, bonsoir à tous. Présenté en compagnie de Mehdi Meddeb, bonsoir Mehdi.

Mehdi Meddeb : Bonsoir Romain, bonsoir à tous.

RA : À la une de l’actualité ce soir : la fin de la première journée du sommet de la Francophonie. Marquée par le discours très combatif de Michaelle Jean. Celle qui occupe actuellement le poste de secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie. Mais qui devrait le perdre à l’issue de ce sommet, au profit de la Rwandaise Louise Mushikiwabo.

MM : L’affaire Jamal Khashoggi qui continue de prendre de l’ampleur. Du nom de ce journaliste saoudien disparu après être entré il y a neuf jours au consulat d’Arabie saoudite en Turquie. Ankara, Washington et Londres demandent des explications, et menacent Riyad de conséquences.

RA : Et puis dans ce journal nous ferons le point sur le match amical de football France Islande qui se déroule en Bretagne. À la mi-temps les Bleus sont menés 1-0.

-----

MM : Et on commence par l’hommage du sommet de la Francophonie à Charles Aznavour.

[Musique]

RA : La chanteuse béninoise Angélique Kidjo qui reprend l’une des plus célèbres chansons de Charles Aznavour, « Emmenez-moi ». Émotionne forte ce soir place de la République à Erevan où se tenait un concert en hommage au chanteur français d’origine arménienne décédé la semaine dernière. Hommage également un peu plus tôt, lors de l’ouverture du sommet de la Francophonie, « Il a porté le nom de l’Arménie », a déclaré le Premier ministre du pays hôte, Nikol Pachinian.

MM : Et un sommet de la Francophonie où le principal enjeu, c’est la nomination du nouveau chef de l’OIF, l’Organisation internationale de la Francophonie.

RA : Deux femmes sont en concurrence, mais tout porte à croire que c’est Louise Mushikiwabo qui va être élue, car la ministre rwandaise des Affaires étrangères bénéficie du soutien de l’Union africaine et de la France. Face à elle, Michaelle Jean, qui occupe ce poste depuis 2015, mais qui est très seule, car elle a été lâchée par son propre pays le Canada. Michaelle Jean en tout cas qui s’est montrée combative lors de son discours, on l’écoute.

[Transcription manquante]

RA : Michaelle Jean aujourd’hui à Erevan lors de la première journée du sommet de la Francophonie. À retenir également l’Arabie saoudite qui décide de ne plus demander à adhérer à l’Organisation internationale de la Francophonie. C’est l’OIF qui l’annonce. En toile de fond, l’affaire du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

MM : Et on va évoquer maintenant cette affaire. Car l’Arabie saoudite se trouve de plus en plus sous pression.

RA : Une grande partie de la communauté internationale demande des explications à Riyad. Jamal Khashoggi n’a plus été vu depuis qu’il est entré au consulat saoudien d’Istanbul, c’était il y a neuf jours. Pour de nombreux responsables turcs, il a été assassiné. Aujourd’hui le Président turc Recep Tayyip Erdoğan a prévenu que son pays ne resterait pas silencieux. Donald Trump le Président américain, allié de l’Arabie saoudite, a dit prendre l’affaire très au sérieux. Et en Europe la Grande-Bretagne a réagi, et Londres menace Riyad de « sérieuses conséquences » si les accusations qui sont portées contre l’Arabie saoudite étaient fondées. La correspondance de Muriel Delcroix.

Comme ses alliés occidentaux, Londres a mis du temps à réagir, néanmoins après plusieurs jours de flottement, le ministre des Affaires étrangères Jeremy Hunt a déclaré avoir transmis sa « vive préoccupation » à l’ambassadeur saoudien à Londres et au ministre des affaires étrangères saoudien. Il a notamment rappelé que « l’amitié (entre les deux pays) était fondée sur des valeurs communes » et prévenu que si les accusations d’assassinat du journaliste saoudien à l’intérieur de son consulat à Istanbul étaient prouvées, Londres prendrait « très au sérieux » cette affaire, menaçant Riyad de « graves répercussions ». Le chef du Foreign Office demande également à l’Arabie Saoudite de prouver que Jamal Khashoggi est vivant et réclame des « réponses urgentes ». Quelques mois après la tentative d’empoisonnement de l’ex-espion russe Sergueï Skripal, Londres ne pouvait pas rester silencieux. Et il est clair que si la responsabilité des autorités saoudiennes est avérée, il sera extrêmement difficile pour les pays occidentaux de ne pas sanctionner l’Arabie Saoudite comme ils ont sanctionné la Russie, et ce en dépit des liens militaires et commerciaux étroits entretenus de longue date avec Riyad. Muriel Delcroix, Londres, RFI.

MM : L’Australie annonce la fermeture d’un camp de rétention controversé.

RA : À Nauru sur une petite île du Pacifique se trouve depuis 2008 un camp où vivent près de 900 migrants. Leurs conditions sont décrites comme épouvantables. À tel point que ce centre est qualifié de Guantanamo australien. Les précisions de Jelena Tomic.

Nombre alarmant de tentatives de suicide, de cas d’automutilation, des enfants qui souffrent du syndrome de résignation, incapables de se nourrir ou de boire, l’état de désespoir des migrants que décrivent les médecins de MSF expulsés de Nauru, fait froid dans le dos. Carolyne Lima, psychiatre : « Ils disent : si je m’immole par le feu, je serais libre et débarrassé de cette vie horrible et peut-être que les gens ainsi seront au courant et que d’autres vies pourront être sauvées. Ils disent très clairement qu’à ce stade ils préfèrent mourir plutôt que de rester en vie. Les tentatives de suicide sont bien réelles et le fait qu’elles n’aboutissent pas signifie tout simplement que ces enfants ne savent pas comment s’y prendre ». Dr Beth O’Connor : « Nous avons vu des tentatives de suicide chez des enfants parfois âgés de 9 ans seulement. Le mot qui revenait le plus souvent lors des séances c’était “détruit”, je les ai entendus le dire, mais je l’ai aussi vu dans leurs yeux. » Natalia Hverta Perez, psychologue : « Certains enfants ne mangent plus, ne boivent plus d’eau, restent allongés sans rien faire et ne communiquent même plus avec leurs familles, qui sont obligées de les emmener à l’hôpital pour les alimenter par intraveineuse. Et chaque jour nous constatons toujours plus d’enfants dans ce cas. » Médecins sans frontières a rappelé que la politique d’immigration inhumaine du gouvernement australien et la détention de migrants et de demandeurs d’asile de manière indéfinie dans des camps offshore empêchait toute possibilité de résilience et a appelé à leur évacuation d’urgence.

MM : Un incident très rare dans l’histoire de la conquête spatiale.

RA : Ce matin la fusée Soyouz a dû atterrir d’urgence seulement deux minutes après avoir décollé d’une base du Kazakhstan. Il y a eu une défaillance dont on connaîtra l’origine à l’issue d’une enquête. À bord de cette fusée se trouvaient deux cosmonautes, un Américain et un Russe. Ils ont été très secoués, mais ils sont sains et saufs.

MM : Et puis en football, on suite actuellement le match entre la France et l’Islande.

RA : C’est le premier match amical de l’équipe de France depuis sa victoire en Coupe du Monde. On retrouve à Guingamp en Bretagne où se déroule cette rencontre Antoine Grognet. Le match n’a pas très bien commencé pour l’équipe de France : est-ce que la seconde période a débuté ? 

[Transcription manquante]

RA : Antoine Grognet en direct de Guingamp où se déroule ce match entre la France et l’Islande.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias