#Francês da atualidade

Journal en français facile 07/07/2019 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

François Bernard : Merci d’écouter Radio France Internationale en direct de Paris où il est maintenant 22 heures à Paris. Bonsoir et bienvenue si vous nous rejoignez pour votre Journal en français facile que je vous présente en compagnie de Marie Casadebaig. Bonsoir Marie.

Marie Casadebaig : Bonsoir à tous.

FB : À la une : le Premier ministre grec sortant Alexis Tsipras a reconnu sa défaite aux législatives, après la victoire sans appel de la droite.

MC : Le pape François appelle à l’organisation de « corridors humanitaires » pour venir en aide aux migrants « les plus nécessiteux ».

FB : Et avec Yvan Amar pour le mot de la semaine : Une expression d’origine latine, Nec Plus Ultra.

------

FB : Les conservateurs grecs ont battu, comme prévu par les sondages, la formation de gauche du Premier ministre sortant Alexis Tsipras.

MC : Kyriakos Mitsotakis, le chef de Nouvelle Démocratie, sera le futur Premier ministre puisque sa formation a recueilli 40 % des suffrages contre 28,5 % pour Alexis Tsipras.

FB : Les conservateurs auraient ainsi 158 des 300 sièges de députés, Syriza 86. On va le rejoindre Anastasia Becchio, notre envoyée spéciale à Athènes. Bonsoir Anastasia. Vous êtes avec les militants de Syriza sur une place du centre-ville ?   

Le chapiteau rouge qui est installé sur la place Syntagma en plein cœur d’Athènes s’anime ce soir. Après être allés accueillir et applaudir le Premier ministre au centre de congrès, qui se trouve tout près de là - où il a fait un discours devant la presse - ses partisans, des jeunes essentiellement, se réunissent maintenant ici. Alors on s’étreint, on se réconforte ; la déception est là bien sûr, mais le résultat de ce soir était attendu après l’échec de Syriza aux élections européennes. Ce soir le parti de la gauche radicale a fait mieux que fin mai : près de 10 points de plus qu’au scrutin européen ce qui donne de l’espoir aux militants du parti. Ils espèrent maintenant pouvoir peser dans l’opposition. Sans attendre la proclamation des résultats officiels, Alexis Tispras a appelé Kyriakos Mitsotakis pour le féliciter. Il s’est ensuite adressé à la presse, un discours d’une dizaine de minutes. « Aujourd’hui c’est la tête haute que nous acceptons le verdict populaire », a dit Alexis Tsipras. Il a ensuite tiré un bilan de son action : pour amener la Grèce là où elle en est aujourd’hui, nous avons dû prendre des décisions difficiles, qui ont eu un coût politique élevé. Demain à la mi-journée Alexis Tsipras confiera les rênes du pays au chef de la nouvelle démocratie.

FB : Anastasia Becchio, notre envoyée spéciale à Athènes, merci.

MC : L’actualité en Europe c’est aussi la première banque allemande Deutsche Bank qui annonce le plus grand plan de restructuration de son histoire avec la suppression de 18.000 emplois.

FB : Deutsche Ban tente de sortir des difficultés dans lesquelles elle s’enfonce depuis plusieurs années. Le pape François a réagi au récent bombardement en Libye d’un centre de détention de migrants.

MC : Il a appelé à l’organisation de « corridors humanitaires » pour venir en aide aux migrants « les plus nécessiteux ».

FB : Écoutons le pape François.

Même si c’est arrivé il y a quelques jours, je vous invite à prier pour les pauvres personnes sans défense tuées ou blessées mardi dans l’attaque aérienne qui a touché un centre de détention de migrants en Libye. La communauté internationale ne peut tolérer des faits aussi graves. Je prie pour les victimes. Je souhaite que soient organisés de manière étendue et concertée les corridors humanitaires pour les migrants les plus dans le besoin. Et je pense aussi ici à toutes les victimes des massacres perpétrés récemment en Afghanistan, au Mali, au Burkina Faso et au Niger. Prions pour eux.

FB : Des affrontements entre manifestants et policiers anti-émeutes ont éclaté ce dimanche à Mongkonk, un quartier nord de Hong Kong.

MC : Une nouvelle manifestation de grande ampleur s’est déroulée aujourd’hui encore dans le territoire chinois.

FB : Les manifestants se sont défendus en utilisant des parapluies contre la charge de la police, qui a eu lieu après un face-à-face tendu d’une vingtaine de minutes sur une grande avenue de la ville.

MC : Au Népal, les célébrations du 84e anniversaire du Dalaï-Lama ont été annulées sur décision du gouvernement.

FB : Une alerte au tsunami a été déclenchée dimanche à la suite d’un fort séisme, de magnitude 6,9 au large de la partie orientale de l’Indonésie.

MC : L’agence indonésienne de géophysique a averti les populations des zones côtières de la région du risque d’un raz-de-marée.

FB : Avant de parler sport, nous retrouvons Yvan Amar pour le mot de la semaine. En fait il y a trois mots. C’est une expression latine Nec Plus Ultra. Si vous ne savez pas ce que c’est, écoutez bien.

Djamel Belmadi, le fennec plus ultra de l’Algérie ? Excellent calembour pour présenter ce joueur, qui a connu une belle heure de gloire comme footballeur, et qui est actuellement responsable de l’équipe algérienne. Pourquoi fennec ? On sait que c’est la mascotte représentative de l’équipe que ce petit mammifère qu’on appelle aussi le renard du désert. Mais surtout pourquoi fennec plus ultra ? C’est un jeu de mots avec l’expression latine nec plus ultra. Assez courante, mais pourtant appartenant à une langue surveillée, un peu chic : le nec plus ultra, c’est ce qu’il y a de mieux ! Littéralement il signifie qu’il n’y a rien au-delà. On reconnaît le mot ultra qui existe en français et qui est de la famille de outre : il s’agit de ce qu’on ne peut pas surpasser, dépasser. Cela renvoie donc à une idée de limite supérieure : rien n’est supérieur. Si l’on remplace la référence latine par une référence anglo-saxonne, ça nous donne le top du top, donc la crème de la crème, le degré ultime. C’est une habitude anglaise qui a fait entrer l’expression en français, mais son origine est non seulement latine, mais mythologique : on dit que c’est la formule qui avait été gravée sur les colonnes d’Hercule. Et ces colonnes d’Hercule sont le nom qu’on donnait dans l’Antiquité au détroit de Gibraltar : ce lieu où la Méditerranée communique avec l’océan Atlantique. Et dans l’univers antique, cela représentait comme une fin du monde : rien de plus à l’ouest, sinon l’immensité de l’océan. Comme on ne connaissait pas l’Atlantique, ça apparaissait comme la limite du monde. Une belle image du bout du monde qui est passée dans notre langue avec cette idée d’excellence suprême.

FB : Sport, mondial féminin de football. Les États-Unis ont remporté le quatrième titre de leur histoire, ce dimanche à Lyon, en battant les Pays-Bas en finale (2-0).

MC : Les buts ont été inscrits peu après l’heure de jeu, d’abord par un penalty de Megan Rapinoe puis par une frappe croisée à l’entrée de la surface de Rose Lavelle.

FB : Megan Rapinoe, capitaine, a été désignée Soulier d’or, meilleure buteuse, du Mondial.

Celle-là, cette médaille, elle est vraiment très particulière, plus que toutes les autres qu’on a déjà gagnée. Ça a été un cycle long et difficile, un tournoi difficile, on va passer du bon temps une fois à la maison. Mais cette victoire est tellement représentative de la force de cette équipe, de la façon dont on s’est battu, mais non on n’est jamais rassasié. C’était ma troisième finale, j’ai envie d’en jouer une quatrième la prochaine fois. J’adore regarder les autres équipes et voir à quel point elles ont progressé, à quel point elles nous poussent à bout, mais cette couronne elle est à nous et il faudra se donner du mal pour venir la chercher.

FB : Megan Rapinoe, capitaine de l’équipe des USA au micro de Laura Martel

MC : À la CAN, l’exploit de Madagascar qui s’impose aux tirs au but face à la RDC et accède aux quarts de finale. En ce moment l’Algérie affronte la Guinée.

FB : La formation Jumbo du maillot jaune, le Néerlandais Mike Teunissen, a remporté dimanche la 2e étape du Tour de France.

MC : Un contre-la-montre par équipes de 27,6 kilomètres à Bruxelles

FB : Teunissen, vainqueur du sprint de la première étape samedi, a conforté sa position en tête du Tour.

MC : Et le tennis, à Wimbledon 

FB : On ne joue pas le dimanche Grande-Bretagne. À demain 

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias