#Francês da atualidade

Journal en français facile 02/09/2020 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

Loic Bussières : 22h à Paris, 2h de moins en temps universel. L'heure de votre Journal en français facile. Bonsoir à tous, et bienvenue si vous nous rejoignez. Bonsoir Zéphyrin Kouadio.

Zéphyrin Kouadio : Bonsoir Loic, bonsoir à toutes et à tous. 

LB : Zéphyrin Kouadio qui présente ce soir à mes côtés cette édition avec à la une :
- Emmanuel Macron en visite éclair à Bagdad. Une première visite en Irak pour le président français pour réaffirmer l'amitié entre les deux pays. Vous l'entendrez dans un instant.

ZK : Alexei Navalny empoisonné au Novitchok. L'Allemagne, où est soigné l'opposant russe affirme en avoir la preuve, « seul Moscou peut répondre aux questions dans ce dossier » affirme Angela Merkel.

LB : Et puis en France, l'ouverture d'un procès pour l'Histoire. Celui des attentats de janvier 2015 à Montrouge, Vincennes, et contre la rédaction de Charlie Hebdo.

----

ZK : Tout d'abord ce déplacement d'Emmanuel Macron en Irak. Le président français a atterri en fin de matinée à Bagdad.

LB : Une visite de quelques heures, dans la foulée de son passage au Liban au cours de laquelle il a rencontré les dirigeants irakiens et réaffirmé l’amitié entre les deux pays. Valérie Gas était sur place. 

[Transcription manquante]

LB : Emmanuel Macron qui était la veille comme le soulignait Valérie Gas au Liban. Pays frappé il y a un mois par une explosion meurtrière dans le port de Beyrouth. Une situation qui s'ajoute à la crise politique et économique d'où cet appel aujourd'hui du Pape François, appel à la solidarité internationale avec le Liban.
 
À l’issue de son audience générale, le souverain pontife est revenu longuement sur la situation au pays du Cèdre, appelant les responsables religieux et politiques à leur responsabilité. Les précisions de notre correspondant Eric Sénanque.

« Le Liban ne peut être abandonné dans sa solitude », c’est en citant les mots de son prédécesseur Jean-Paul II en 1989 que le pape François a lancé son appel à la solidarité envers le pays du Cèdre. Aux côté d’un prêtre libanais, drapeau en main, le souverain pontife, qui retrouvait ce mercredi les fidèles après 6 mois d’audience devant une caméra a exhorté les responsables libanais à s’engager sincèrement pour l’avenir de leur pays : « Je demande aux leaders politiques et religieux de s’engager avec sincérité et transparence dans l’œuvre de reconstruction du pays en laissant de côté leurs intérêts et en regardant le bien commun et le futur de la nation » François qui a tenu aussi à envoyer un message d’encouragement aux habitants de Beyrouth : « N’abandonnez pas vos maisons et votre héritage, ne laissez pas tomber le rêve de ceux qui ont cru dans l’avenir d’un pays beau et prospère ».

LB : Le pape a appelé les croyants du monde entier à une journée universelle de prière et de jeûne pour le Liban, vendredi prochain, un mois après la catastrophe du port de Beyrouth. Pour rendre concret cette proximité, François aussi annoncé l’envoi ces prochains jours à Beyrouth du secrétaire d’État du Saint-Siège, le cardinal Pietro Parolin.

ZK : À la une également, ces condamnations de la communauté internationale dans le dossier Alexeï Navalny.

LB : L'opposant russe, actuellement hospitalisé en Allemagne et dont Angela Merkel estime désormais qu'il a été empoisonné au Novitchok. Une substance déjà utilisée contre d'autres opposants au régime de Vladimir Poutine. France, États-Unis, Royaume-Uni ou encore Union européenne dénonce le rôle de Moscou qui continue de démentir toute responsabilité dans cette affaire malgré les accusations de la chancelière allemande. À Berlin, Nathalie Versieux.

Ce sont de nouvelles analyses réalisées par les laboratoires de l'armée russe la Bundeswehr qui permettent de conclure définitivement là la thèse de l'empoisonnement a précisé la chancelière. Berlin prendra dans les prochains jours contact avec l'organisation pour l'interdiction des armes chimiques à la Haye. En 3 min d'une rare intervention face à la presse, le visage grave, Angela Merkel a exigé des explications de la part de la Russie. L'ambassadeur russe à Berlin a été convoqué dans l'après-midi par le ministre des Affaires étrangères. « Nous sommes confrontés à de très graves questions auxquelles seul le gouvernement peut et doit répondre », a souligné la chancelière qui va informer ses partenaires européens et de l'Otan, en vue d'adopter une réponse concertée.

ZK : L'actualité de ce mercredi en bref avec un possible troisième mandat pour Alpha Condé.

LB : Le président guinéen, 82 ans, confirme en tous cas être candidat à sa succession malgré des mois de contestation durement réprimée et au cours de laquelle des dizaines de civils ont péri. La présidentielle guinéenne est programmée pour le 18 octobre.

ZK : Toujours sur le continent africain, l'ex-président malien Ibrahim Boubacar Keïta hospitalisé hier à Bamako.

LB : À la suite d'un bref accident vasculaire cérébral, « C'est une alerte, mais il récupère bien pour le moment », a dit un médecin de la clinique de Bamako où a été admis l'ex-chef de l'État, poussé à la démission le mois dernier par les militaires.
 
ZK : Et puis au Cambodge, la mort de Duch, tristement célèbre pour son rôle sous le régime cambodgien des Khmers rouges.

LB : L'ancien tortionnaire chef du plus redoutable centre de détention sous le régime entre 1975 et 1979 purgeait une peine de prison à vie. Il avait été jugé responsable de la mort de quelques 15 000 personnes, il avait 77 ans.

ZK : À la une en France, l'ouverture d'un procès « pour l'Histoire » celui des attentats de janvier 2015.

LB : Ceux de l'Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, de Montrouge et de Charlie Hebdo. Il s'est ouvert aujourd'hui à Paris, 5 ans après les attaques coordonnés des frères Kouachi et d'Amedy Coulibaly. Une première journée marquée par l'émotion lors de la longue lecture du rapport qui résume le dossier. Émotion pour les parties civiles dont fait partie l'urgentiste Patrick Pelloux, chroniqueur à Charlie Hebdo. 

[Transcription manquante]

LB : Être là, c'est difficile pour lui mais c'est important. C'est ce qu'il a dit au micro de nos envoyés spéciaux Marine de la Moissonnière et Bertrand Haeckler. Le procès des attentats de janvier 2015 doit durer jusqu'au 10 novembre prochain.

ZK : Toujours en France, près de 7 000 nouveaux cas de contamination au coronavirus recensés au cours des dernières 24 heures.

LB : C'est ce que rapporte Santé Publique France, qui fait état également, état d'une hausse du nombre d'hospitalisations et de cas graves en réanimation. Le Covid-19 qui avait poussé le Festival de Cannes à l'annulation. Notez aujourd'hui l'ouverture de la Mostra de Venise malgré le Covid-19. C'est le premier grand festival international de cinéma à se tenir depuis l'apparition du virus.

ZK : Un mot de sport avec le Tour de France cycliste et le maillot jaune qui change d'épaules à l'issu de la 5e étape qui reliait Gap à Privas.

LB : C'est le Britannique Adam Yates qui prend la tête du classement général au profit de Julian Alaphillipe. Le Français, qui a pourtant franchi la ligne d'arrivée à la première place a été sanctionné par 20 secondes de pénalité pour un ravitaillement interdit sur le parcours.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias