Anna (5 ans) et ses sœurs travaillent dans l'entreprise familiale de broyage de pierres à Lusaka, le 8 mai 2002, alors que le sommet des Nations Unies pour les enfants s'ouvre à New York.
Anna (5 ans) et ses sœurs travaillent dans l'entreprise familiale de broyage de pierres à Lusaka, le 8 mai 2002, alors que le sommet des Nations Unies pour les enfants s'ouvre à New York.
Doug Kanter / AFP
مقالة

L’ONU au chevet de l’enfance

Plus de 70 chefs d'État et de gouvernement se réunissent du 8 au 10 mai 2002 aux Nations Unies, à New York, pour un sommet extraordinaire consacré à l'enfance. Pendant trois jours, les responsables se pencheront sur la souffrance de millions d'enfants frappés par la pauvreté, la maladie ou la guerre.
بحسب Laurent Correau -

L'ONG américaine Save the Children (Sauvons les enfants) publie à l'occasion de ce sommet son rapport 2002 sur la situation des mères et des enfants dans le monde. Il y a cent ans, les civils représentaient 5 % des victimes de la guerre. Aujourd'hui, la proportion atteint 90 %. Selon Save the Children, les enfants et leurs mères sont de plus en plus affectés par les conflits qui secouent la planète, notamment en Afrique.

En un siècle les objectifs et le théâtre des opérations ont changé. La guerre moderne consiste moins à détruire les capacités militaires de l'ennemi qu'à éliminer sa culture et à effacer tout ce qui peut l'aider à renaître. Elle bombarde les écoles, utilise le viol et la famine comme moyens de déstabilisation. Au Soudan et en Sierra Leone, par exemple, pour soumettre les populations on a détruit les stocks de nourriture et les moyens de production.

Les enfants victimes des conflits

Les enfants sont particulièrement touchés par cette nouvelle forme de conflits. En Afrique, les taux de mortalité infantile augmentent de moitié dans les pays en guerre. Dans certaines régions de l'est du Congo démocratique, les trois quarts des enfants nés pendant le conflit sont déjà morts ou vont mourir avant d'avoir deux ans.

► À écouter Déflagrations : les enfants dans la guerre

Le rapport dénonce la situation des enfants soldats : 120 000 en Afrique, le continent où ils sont les plus nombreux. Autre abus : l'exploitation d'enfants-esclaves par les milices. En Sierra Leone, par exemple, de nombreux jeunes ont été utilisés pour rechercher le diamant.

Save the Children propose enfin des pistes de travail : tout faire, notamment pour tenter de protéger les liens entre mères et enfants en situation de conflit. En accédant à des outils de base comme l'éducation ou les soins de santé, les mères peuvent limiter les dommages subis par leurs enfants.

► À écouter L'ONU célèbre vingt ans de protection des enfants dans les conflits armés

النشر بتاريخ 27/12/2019 - التعديل بتاريخ 24/01/2020

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias