Deux enfants chuchotent aux oreilles du Père Noël (Illustration).
Deux enfants chuchotent aux oreilles du Père Noël (Illustration).
H. Armstrong Roberts/ClassicStock/Getty Images
مقالة

La grande histoire du petit Papa Noël

Aujourd’hui, grâce à une application high tech, chaque enfant peut consulter en direct l'itinéraire suivi par le Père Noël et vérifier qu’il prendra bien la route de leur maison avant la fin des fêtes. Mais que de chemin parcouru avant d’en arriver là ! La date du 25 décembre remonterait à un culte perse tandis que le personnage viendrait de Turquie. L’histoire de ce gros bonhomme à la longue barbe blanche vêtu de fourrure rouge demeure un mystère. C’est un conte merveilleux de plus de 2000 ans...
بحسب Anne Bernas -

Tout débute au IVe siècle avant la naissance de Jésus Christ, au sein d’une religion perse parmi des centaines d’autres : le mithriacisme. Ce culte mystérieux vénère le dieu Mithra, né d’une pierre près d’une source sacrée ; sous un arbre lui aussi sacré (notre futur arbre de Noël ?...). Mithra, représenté coiffé d’un bonnet phrygien et tuant un taureau, est un dieu bienveillant qui protège les justes.

Mithra et le taureau, fresque de la ville de Marino en Italie.

Mithra et le taureau, fresque de la ville de Marino en Italie. | Wikipedia

Le 25 décembre - qui coïncide à peu près avec le solstice d’hiver -, les adeptes du mithriacisme fêtent la naissance de ce dieu. Le culte va se propager au sein de l’empire romain qui entend bien se l’approprier à sa convenance.

Mithra fait des envieux. Ou inquiète. L’empereur Aurélien, lucide quant à l’influence de Mithra sur son peuple, crée le culte du Soleil invaincu, Sol Invictus, pour supplanter les Perses. Il décrète en 274 que le 25 décembre serait jour de fête dans son empire.

En 354, pour contrer toutes les célébrations impies en Orient comme en Occident, c’est au tour du pape Libère d’exiger que le 25 décembre soit le jour de la naissance de Jésus. Depuis plusieurs siècles, personne ne s’est opposé à ce choix unilatéral et le 25 décembre, venue d’un enfant oblige, est depuis associé à la fête des enfants.

Quand l'histoire d'un petit évêque turc atteint l'Europe du Nord

Nicolas de Myre.

Nicolas de Myre. | Wikipedia

Pourtant, une autre date rivalise avec le 25 décembre, c’est le 6 décembre. En 345 meurt l’évêque Nicolas dans l’ancienne ville de Myre en Turquie. La légende raconte que Nicolas aurait été tué par les Romains, ce qui fit de lui un martyr, puis un saint. Nicolas est légendaire pour avoir sauvé des enfants durant toute sa vie.

Dès lors, la fête qui lui est associée est celle des enfants (sages) à qui il rend visite dans la nuit du 6 décembre. Jusqu’au début du premier millénaire, les reliques de Saint-Nicolas s’arrachent entre les voyageurs de l’époque qui revendiquent l’appartenance du martyr. Des reliques atteignent ainsi l’Europe du Nord. Et le petit évêque turc avec sa mitre et sa crosse prend là-bas le nom flamand de Sinter Klaas.

Le Père Noël transporté de l’autre côté de l’Atlantique…

Descendu par la cheminée d’un bateau sur le continent américain, le Sinter Klaas des Hollandais devient au XVIIème siècle le Santa Claus des Anglais. Là-bas, le 6 décembre est vite rattrapé par le 25 qui devient finalement le jour unique du Père Noël. Jour des réjouissances pour les enfants.

À Noël 1823, Clement Clarke Moore publie dans le journal Sentinel de la ville de Troy (Etat de New York) un conte dans lequel Saint-Nicolas est un gros bonhomme barbu en fourrure assis sur son traîneau tiré par des rennes. A mille lieues donc du pauvre vieux Sinter Klaas tiré par une mule agonisante…

Le Père Noël s’exporte désormais aux quatre coins du monde. Grâce à l'illustrateur Thomas Nast, du Harper's Illustrated Weekly, il revêt un costume rouge garni de fourrure blanche et rehaussé d'un large ceinturon de cuir. Dans un dessin de 1885, Nast décide que Santa Claus habite le Pôle Nord.

Un VRP de la publicité américaine

Sa notoriété établie, le Père Noël se lance dans la publicité. Une longue instrumentalisation débute pour le vieillard débonnaire et ventripotent au service des enfants. En 1905, le Père Noël prend la pause aux côtés de femmes dénudées. Succès garanti pour les magazines peu scrupuleux du Père Noël, d’ordinaire pudique !

Mais Santa Claus a d’autres casquettes : après avoir vanté les vertus de savons ou de stylos, de tabac et d’alcool, il devient l'égérie de la marque Coca-Cola. Le Père Noël passe à ce moment-là l’Equateur et obtient un succès planétaire.

Le Père Noël ambassadeur de luxe pour le célèbre soda américain.

Le Père Noël ambassadeur de luxe pour le célèbre soda américain. | Pool BASSIGNAC/REGLAIN/Gamma-Rapho via Getty Images

Mais il se transforme en crapule le jour où l’une des ses multiples instrumentalisations est faite durant la Seconde Guerre mondiale avec le maréchal Philippe Pétain. Il propose aux enfants de prisonniers français en Allemagne d'écrire la plus belle lettre de Noël à leur père, détenu. Les gagnants ont droit à la visite du prisonnier pour Noël, avant son renvoi dans le camp.

Le Père Noël, un concurrent à la fête de la Nativité ?

La religion mène la vie dure au Père Noël. Le 24 décembre 1951 à Dijon, une statue en papier de 2,50 mètres du Père Noël est brulée devant la cathédrale de Dijon, dans le centre-est de la France, par le clergé qui veut condamner cet « hérétique » propagateur de mensonges.

Construction d'un Père Noël à Karachi au Pakistan, le 24 décembre 2012.

Construction d'un Père Noël à Karachi au Pakistan, le 24 décembre 2012. | REUTERS/Akhtar Soomro

Alors, qui se cache derrière cette longue barbe blanche et ces yeux malicieux ? Un Perse ? Saint Nicolas ? Un descendant d'Odin chez les Nordiques ? le Père Fouettard italien ou bien encore la sorcière Befana ?

« En fait, le personnage moderne de Santa Claus ou du Père Noël résulte de la fusion syncrétique de plusieurs personnages, explique l'ethnologue Claude Lévi-Strauss dans Les temps modernes, en 1952. Abbé de liesse, évêque enfant élu sous l'invocation de Saint-Nicolas, Saint-Nicolas même... En fait, depuis l'Antiquité jusqu'au Moyen-Âge, les fêtes de décembre offrent les mêmes caractères. D'abord la décoration des édifices avec des plantes vertes ; ensuite les cadeaux échangés, ou donnés aux enfants ; la gaîté et les festins ; enfin la fraternisation entre les riches et les pauvres, les maîtres et les serviteurs. »

Finalement, garder une part de mystère autour des origines d'un petit Papa Noël vénéré par tous les enfants de la planète depuis plusieurs millénaires, est peut-être l'une des plus belles choses de Noël...

النشر بتاريخ 26/11/2019 - التعديل بتاريخ 06/01/2020

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias