صوتي

À la redécouverte du Centre historique de Mexico

Le Palais des arts dans le centre-ville de Mexico.
Le Palais des arts dans le centre-ville de Mexico.
©fitopardo.com / Getty
À Mexico, le maire de la capitale, Marcelo Ebrard, a décidé de préserver le patrimoine du centre historique et de revitaliser son espace public. La municipalité a mis en œuvre des mesures destinées à améliorer le cœur de la capitale : accent sur la sécurité, appui au développement des activités économiques locales, réglementation des vendeurs ambulants, mesures fiscales incitant les propriétaires à louer les surfaces inoccupées, réhabilitation de parcs et jardins.

19'01" - Première diffusion le 20/12/2010

Le Centre historique de Mexico, classé par l’UNESCO patrimoine mondial de l’humanité, garde un précieux héritage : des pyramides aztèques, une cathédrale baroque, des palais coloniaux, 200 monuments historiques et 80 musées, des parcs et des placettes. Toutefois, dans les années 70, le centre-ville s’est brusquement dégradé et a été abandonné par sa population. Il y a 30 ans, 500 000 Mexicains vivaient ici, il en reste à peine 50 000, se désole le maire, Marcelo Ebrard. La municipalité a donc décidé de revaloriser ce quartier pour le rendre plus attractif et attirer des nouveaux habitants.

Des investissements très coûteux, mais qualitatifs
Le programme de rénovation du Centre historique a commencé avec la restauration de l’hémicycle Benito Juarez, et puis celle, très coûteuse, du Paseo de la Reforma et de l’avenue Juarez avec la construction de nouveaux hôtels, du ministère des Affaires étrangères et de l’Hôtel des impôts. 70 000 vendeurs ambulants qui travaillaient sur la voie publique ont été relogés dans des centres commerciaux.

Un Zocalo symbole d’une ville d’avant-garde
Le Centre historique est un lieu de rencontres, de manifestations où se mélangent les gens et les idées. La mairie utilise de plus en plus le Zócalo, la place de la Constitution, l’une des plus grandes places du monde, pour organiser des événements exceptionnels auxquels elle convie l’ensemble de la population : sons et lumières, expositions, cinéma, il y a même une patinoire et des pistes de luges, au moment des fêtes de fin d’année. Une fois par mois, elle offre de grands concerts avec les meilleurs groupes ou chanteurs du moment qui réunissent plus de 100 000 personnes. Pour sillonner le quartier, il y a des vélos gratuits comme à Paris, des pistes cyclables et l’apparition de rues piétonnes qui permettent aux habitants une réappropriation du Centre historique jusqu’alors dévoré par la circulation.

Identité mexicaine
Le Centre historique, qui est au cœur de la capitale, mais aussi du pays, sert souvent de modèle aux villes de province. C’est aussi un exemple que suivent de nombreuses villes d’Amérique latine. Le défi de cette rénovation est, bien sûr, de répondre aux exigences de l’UNESCO qui l’a déclaré patrimoine mondial de l’humanité, mais c’est surtout une reconquête de la ville par ses habitants qui se retrouvent unis dans ce quartier, symbole de l’identité mexicaine.

النشر بتاريخ 26/09/2017 - التعديل بتاريخ 26/09/2017 - بواسطة Patrice Gouy

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias